Critique : Freddy – Les Griffes de la Nuit de Samuel Bayer

Eh oui le croque-mitaine slasher à l’humour noir et assoiffé d’adolescents est de retour…Mais tout t’abord back to the past….Je me rappelle avoir découvert l’homme brûlé au gant d’acier (le troisième nommé « les griffes du cauchemar en VF) à peine âgée de 12 ans et oui j’avais adoré si bien que j’avais regardé peu de temps après le premier opus, qui fait donc l’objet du remake en question, puis le deuxième épisode et ainsi de suite…Oui je les ai tous vus, y compris celui où il se bat contre Jason (de Vendredi 13) et pas mal d’entre eux sont à oublier. En tout, 8 chapitres, dont 2 vus au ciné, bien oui on aime se faire peur quand on est ado, trop cool…
Alors très contente de retrouver notre cher Freddy Krueger avec un nouveau visage (si l’on peut dire) mais plutôt déçue de ce remake qui finalement, disons le tout de suite n’apporte rien de nouveau à l’orginal. Il est vrai que ma première déception vient de Freddy lui même. Pourtant 20 ans plus tard, je trouve le maquillage raté et peu convaincant (il m’a fait pensé à  la bête de la série « la belle et la bête »), même si l’acteur fait de son mieux notamment avec une voix imposante son seul point fort, il ne réussit pas à nous faire oublier Robert Englund. Chose plus dérangeante par son absence, le Freddy des années 2010 a perdu son humour (noir), il est plus sombre (si si) et en plus la raison pour laquelle il tue les ados a bien changé, c’est môche, encore plus môche. Les acteurs sont pathétiques, aussi bien les actrices que les acteurs, de jeunes ados insomniaques terrifiés peu crédibles. Certes les scènes cultes sont reprises ( la main dans la baignoire, le lynchage au-dessus du lit…), les effets spéciaux ne sont pas vraiment exceptionnels, si ce n’est la dernière scène du film (prévisible) ainsi qu’une énorme giclée de sang lors d’un mauvais rêve…Tout ça mis au goût du jour, les jeunes font des blogs, se filment par webcam et ont des écouteurs blancs dans les oreilles sans parler des téléphones portables…C’est vrai en 1984, il n’y avait rien de tout ça…Bien maigre différence, en résumé, ce remake est loin d’être indispensable, les ados de 2010 pourront aller se faire peur et sursauter plus d’une fois (le film est tout de même interdit aux moins de 16 ans) mais finalement je leur conseille le bien vieux Nightmare on Elm Street par Wes Craven, en plus ils pourront découvrir l’une des premières apparitions d’un certain Johnny Depp.

Si ça vous tente quand même, je vous rappelle qu’il y a un concours sur Facebook

Avis sur le documentaire « Avicii True Stories » en exclusivité au cinéma le 20 Novembre prochain !
Critique du film A Beautiful Day de Lynn Ramsay avec Joaquin Phoenix, Ekaterina Samsonov, Alessandro Nivola
Critique du film Carbone d’Olivier Marchal avec Benoît Magimel, Gringe, Idir Chender, Laura Smet
Critique du film Thor : Ragnarok de Taika Waititi avec Chris Hemsworth, Tom Hiddleston, Cate Blanchett
Critique Film – Au Revoir Là-Haut de et avec Albert Dupontel, Nahuel Perez Biscayart, Laurent Lafitte
Critique – My Little Pony Le film

1 Comment

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie