Critique : The place beyond the pines de Derek Cianfrance avec Ryan Gosling, Bradley Cooper, Eva Mendes

The place beyond the pinesSynopsis : Cascadeur à moto, Luke est réputé pour son spectaculaire numéro du «globe de la mort». Quand son spectacle itinérant revient à Schenectady, dans l’État de New York, il découvre que Romina, avec qui il avait eu une aventure, vient de donner naissance à son fils… Pour subvenir aux besoins de ceux qui sont désormais sa famille, Luke quitte le spectacle et commet une série de braquages. Chaque fois, ses talents de pilote hors pair lui permettent de s’échapper. Mais Luke va bientôt croiser la route d’un policier ambitieux, Avery Cross, décidé à s’élever rapidement dans sa hiérarchie gangrenée par la corruption. Quinze ans plus tard, le fils de Luke et celui d’Avery se retrouvent face à face, hantés par un passé mystérieux dont ils sont loin de tout savoir…En salles le 20 mars 2013. Vu en VOSTFR

Le réalisateur Derek Cianfrance est connu pour son précédent film (que je n’ai décidément pas encore vu) Blue Valentine, où d’ailleurs Ryan Gosling y figurait en tant qu’acteur principal. Je découvre donc The Place Beyond The Pines et à vrai dire je n’ai pas été déçue. Il est difficile de classer ce film qui s’apparente à la fois à un policier, un thriller mais avant tout un drame, car il est composé de 3 parties distinctes.
Une première partie avec un Ryan Gosling charismatique, même si à l’image de Drive, il ne parle pas beaucoup, forain et motard sans réelles attaches, qui découvre par surprise qu’il est père d’un petit garçon d’une dizaine de mois. Une partie pleine d’émotions, avec ce jeune père paumé qui veut bien faire, à la fois gros dur et fragile face à la mère de l’enfant jouée par une Eva Mendes naturelle, elle aussi perdue. Il va alors se mettre à braquer des banques pour subvenir au besoin de sa famille…

Dans la continuité des événements, la seconde partie se focalise sur Bradley Cooper en jeune flic qui va se trouver sur le chemin de Ryan Gosling, perturbé par ce qu’il a fait alors qu’il va être déclaré comme un héros par ses compères policiers pourris par la corruption…Jeune père lui aussi, il va alors prendre des risques et les faire tomber pour ainsi gravir rapidement dans la hiérarchie. Plus convaincant en homme d’expérience qu’en jeune flic, Bradley Cooper s’en sort bien, puis vient la troisième partie, un peu inutile à mon humble avis, réunissant en face à face les deux fils du braqueur et du flic. Et pour cela le film aurait pu durer une bonne demi-heure de moins. Malgré tout, j’ai accroché au film par l’ambiance, le grain de la photographie, la manière de filmer à la Elephant pour certaines scènes, l’émotion qui se dégage des acteurs, la musique. Certes le scénario n’est pas super original avec la relation père/fils, la réitération des faits voire des mêmes erreurs, l’importance du père et de ses actes, beaucoup d’événements sont téléphonés, mais avec une première partie qui dépasse le reste du film grâce à une réalisation et à des acteurs impeccables, j’ai plongé dans cette petite ville américaine de Schenectady, où d’ailleurs pour la petite histoire est un nom « indien » signifiant le titre du film « L’endroit qui se trouve au-delà des pins ».
La partie avec les deux jeunes fils est celle que j’ai le moins appréciée, si ce n’est la fin où le jeune acteur, jouant le fils de Luke se démarque, vu récemment dans Des hommes sans loi.
En bref, The Place Beyond The Pines est loin d’être parfait avec un scénario trop convenu et des longueurs, mais il est envoûtant à l’image de sa première partie avec Ryan Gosling en gros dur paumé et à la voix déraillante où l’on devine des failles…Le film véhicule beaucoup d’émotions et j’ai été touché par ces deux histoires ou la relation père/fils est sous-jacente sous différentes formes. Sans oublier, des scènes mémorables d’actions, une photographie excellente et une musique planante de Mike Patton.

A venir un concours sur Cine-Toile.com ! Le concours The place beyond the pines

Critique Film – Au Revoir Là-Haut de et avec Albert Dupontel, Nahuel Perez Biscayart, Laurent Lafitte
Critique – My Little Pony Le film
Partez sur les traces de vos héros et héroïnes préféré.e.s à New-York avec Fantrippers
Critique du film Zombillenium de Arthur de Pins, Alexis Ducord avec Emmanuel Curtil, Alain Choquet, Kelly Marot
Livre – Geek & Pastry – Gastronogeek, la pâtisserie de l’imaginaire de Thibaud Villanova
Avis / Sortie Vidéo – Conspiracy avec Noomi Rapace, Orlando Bloom, Michael Douglas

1 Comment

  1. Coucou!je participe au jeu-concours »The place beyond The Pines »meme s’il n’est pas encore en route:J’me Prépare!!à bientot,voir à Très Vite

    Reply

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie