Critique du film Alien Covenant de Ridley Scott avec Michael Fassbender, Katherine Waterston, Billy Crudup

Alien Covenant 5 ans après le préquel de la saga Alien Prometheus, Ridley Scott revient avec la suite : Alien Covenant.

Nous sommes donc en compagnie de l’équipage du vaisseau Covenant envoyé pour coloniser une planète avec à bord plus de 2000 colons endormis, l’arrivée est prévue dans quelques années. Cependant l’androïde Walter, interprété par Michael Fassbender se voit contraint de réveiller les 15 membres de l’équipage. Le commandant fraîchement nommé décide de faire escale sur une étrange planète où un message a été capté…Celle-ci n’est autre que la même que l’ond découvrait dans Prometheus.

C’est donc un plaisir de retrouver la saga Alien avec cet opus au-dessus de Prometheus. A la clé une bonne dose d’Aliens et de nouvelles créatures, beaucoup d’actions et de gore, quelques questions philosophiques sur la création et la capacité à créer, évoquées à travers l’intelligence artificielle de l’androïde…Dommage que les personnages soient peu développés, voire parfois idiots dans leur comportement et leurs décisions, le cast manque clairement de charisme et d’incarnation sauf Fassbender qui comme dans Assassin’s creed jouera deux rôles. On sent bien que Ridley Scott cherche dans le personnage de Daniels la nouvelle Ripley mais ce n’est pas gagné. Il y a également des maladresses dans le scénario mais au final cela reste un épisode qui ne fait pas honte à la quadrilogie d’origine même si Alien Covenant n’y arrive jamais à la hauteur. Il donne tout de même envie de s’y replonger avant de découvrir la suite…

Alien Covenant au cinéma le 10 mai 2017. Vu en VOSTFR.

Livre – Planète Geek, 500 destinations incontournables pour les Geeks
Avis sur le documentaire « Avicii True Stories » en exclusivité au cinéma le 20 Novembre prochain !
Avis Vidéo – Kidnap de Luis Prieto avec Halle Berry, classé n°1 MYTF1 VOD lors de sa sortie en e-cinéma
Critique du film A Beautiful Day de Lynn Ramsay avec Joaquin Phoenix, Ekaterina Samsonov, Alessandro Nivola
Benshi.fr lance BENSHI STUDIO sa plateforme cinéma à destination des enfants !
Critique du film Carbone d’Olivier Marchal avec Benoît Magimel, Gringe, Idir Chender, Laura Smet

No Comments

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie