Critique du film Everything Everything avec Amandla Stenberg, Nick Robinson

everything everythingAdapté d’un roman jeunesse éponyme de Nicola Yoon, Everything Everything nous plonge dans le quotidien de Madeline dit Maddy qui a bientôt 18 ans et qui n’est jamais sortie dehors. Pour cause elle est atteinte d’une maladie rare, sons sytème immunitaire est quasi inexistant. Elle est confinée à vivre dans une maison à Los Angeles, certes agréable avec de grandes baies vitrées, où ses vêtements y compris l’intérieur sont stérilisés. Seule sa mère, docteur y vit, une infirmière et sa fille ont uniquement le droit de lui rendre visite et de rentrer. Très curieuse, inventive, elle lit beaucoup, suit des cours d’architecture en ligne, elle voit son quotidien basculé lorsqu’un nouveau voisin emménage à côté de chez elle : Olly.

L’histoire va se centrer sur cette histoire d’amour impossible, cette relation à distance qui va au fur et à mesure l’être de moins en moins. C’est donc très gentillet, mignon et pour ma part je n’ai pas vraiment accroché…Probablement pas la cible visée de ce genre de film je m’attendais tout de même à quelque chose d’un peu plus intense et intéressant. Même le casting ne m’a pas super convaincue. Le scénario est super léger et le twist de fin est ultra prévisible, pourtant je n’ai pas lu le livre.

En bref, je pense que le film plaira aux spectateurs qui ont adoré le livre, aux pré-ados et adolescentes en premier lieu et aux romantiques de la génération Z. Pour moi c’était quasi « Nothing, Nothing… »

Everything Everything sort au cinéma le 21 juin 2017. Vu en VOSTFR.

Critique du film Wonder de Stephen Chbosky avec Jacob Tremblay, Owen Nilson, Julia Roberts
Exposition à la Cité des Sciences : Effets Spéciaux, Crevez l’Ecran !
Critique du film Le Crime de l’Orient Express de et avec Kenneth Brannagh, Johnny Depp, Michelle Pfeiffer
Avis DVD – Entre Deux Rives de Kim Ki-duk avec Ryoo Seung-bum, Lee Won-geun, Young-Min Kim
Critique du film d’animation Disney Pixar : Coco  réalisé par Lee Unkrich
Livre – Planète Geek, 500 destinations incontournables pour les Geeks

No Comments

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie