Handmaid’s tale, la servante rouge La saison 1 inédite sur OCS Max


A l’origine un livre écrit par Margaret Atwood The Handmaid’s Tale en 1984, déjà adapté en film 6 ans plus tard, plutôt passé inaperçu, La servante rouge, le titre donné pour la version française est cette fois-ci adapté en série. La saison 1 est diffusée depuis le 27 juin à 20H40 sur OCS Max, à savoir 2 épisodes par soir.

Se passant dans un futur proche, Handmaid’s Tale est une dystopie effrayante où des fondamentalistes religieux ont pris le pouvoir sur la société américaine et où les rebelles sont exécutés. Suite à une catastrophe écologique la fertilité a chuté, le pouvoir est exercé uniquement par les hommes et les femmes sont catégorisées : En robe bleue les épouses des dirigeants, les Marthas sont les femmes à tout faire de la maison, en kaki et enfin les servantes en rouge, celles qui sont fertiles ne sont là que pour procréer. Ces dernières sont formées dans des centres spécialisés où elles doivent apprendre à se soumettre sous peine d’être battues, mutilées ou torturées.
Nous suivons l’une d’entre elle Offred (Of Fred) interprétée par Elisabeth Moss, à qui l’on a arraché sa fille et dont le mari s’est fait tuer. Elle appartient à un couple dont la femme est stérile et dont le mari Fred est appelé « commandant » A la fois dans sa tête nous entendons ce qu’elle pense vraiment et découvrons au fil des épisodes qu’elle espère se sortir de cette société totalitaire où elle est réduite au statut d’esclave. La tâche s’avère loin d’être facile, constamment espionnée où les délations sont encouragées et où les rues sont surveillées par des hommes armés.

A la vue des premiers épisodes, Handmaid’s Tale est sans aucun doute une série sombre, dérangeante où l’atmosphère est pesante. On souhaite connaître comment June/Offred va réussir à s’en sortir. Au delà du côté prenant de l’histoire, la série trouve une résonance dans l’actualité, éveille notre conscience et nous rappelle en ces temps troubles où certains présidents ou communautés prônent le repli sur soi-même que nos droits si acquis aujourd’hui ne le sont jamais définitivement. Restons vigilant(e)s.

La saison 1 comporte 10 épisodes, une deuxième saison est déjà prévue.

Exposition à la Cité des Sciences : Effets Spéciaux, Crevez l’Ecran !
VOD – Blackpills, la plateforme qui propose des séries au format court pour votre mobile et tablette
Livre – Planète Geek, 500 destinations incontournables pour les Geeks
Sortie Vidéo – La Série Blue Bloods saison 4 disponible
Avis Série – Peaky Blinders Saison 3 disponible en vidéo
News –  Coffrets Video et Objet Connecté Warner, notre Wish-list pour Noël !

No Comments

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie