L’Exposition Valerian et Laureline en mission pour la Cité

valerian et laureline expositionIl y a plus de 50 ans naissait la bande dessinée des premières aventures de Valerian et Laureline avec au scénario Pierre Christin, aux illustrations Jean-Claude Mézières et à la couleur Evelyne Tranlé. Aujourd’hui la saga est terminée et se compose de 22 volumes et d’un hors-série. Alors qu’il faisait pas mal de clins d’oeils dans Le Cinquième Element puisque Jean-Claude Mézières était le designer, fan de la première heure Luc Besson a écrit un scénario s’inspirant d’un des albums existants et a réalisé le film Valerian et la cité des mille planètes qui sortira le 26 juillet prochain en France.

En attendant le film Valerian et la cité des mille planètes

La Cité des sciences et de l’industrie à Paris nous propose depuis le 13 juin et jusqu’au 14 janvier 2018, une exposition dédiée à cette univers à travers de nombreuses planches originales, le discours de 3 scientifiques ainsi qu’une application de réalité augmentée pour mieux s’immerger et voir ainsi s’animer les différents personnages.

La visite est divisée en plusieurs parties tant la bande dessinée aborde de nombreux sujets d’actualités. L’astrophysicien Roland Lehoucq, le géographe Alain Musset et le paléontologue Jean-Sébastien Steyer nous transmettent leurs connaissances sur : l’Univers, les enjeux socio-politiques, la faune et la flore ainsi que les civilisations.

Il est vrai que certains sujets sont un peu passés en surface et sont loin d’être décryptées en détail. Cependant l’exposition a le mérite d’accrocher le jeune et moins jeune visiteur. En effet, à travers la bande dessinée qui est finalement très actuelle quant aux problèmes et enjeux soulevés à travers les missions des deux héros : le racisme, le totalitarisme, la protection de l’environnement, la possibilité de voyager dans le temps, l’espace, etc. Elle reste une oeuvre de science-fiction à part entière qui livre un regard assez juste sur l’état du monde tel qu’il est aujourd’hui et ce qu’il serait plus tard.
De plus pour les non connaisseurs, les références et hommages à des personnes ou oeuvres célèbres dans la bande dessinée est assez ludique et faite avec humour. Egalement, on pourra découvrir le documentaire « Page 52 » intéressant car il explique la genèse d’une planche de bande dessinée entre le scénario, la mise en image et la couleur par les auteurs eux-mêmes. Enfin, grâce à une application mobile téléchargée au préalable on pourra s’amuser à pointer sont téléphone sur des endroits précis pour voir des vaisseaux et personnages prendre vie sur les planches de BD ou dans l’espace qui vous entoure.

Pour des informations complémentaires et réserver vos billets sur le site de la cité des sciences et de l’industrie

Alors que les critiques outre-atlantiques sont plutôt mitigées au sujet du film, tout cela nous a donné envie de lire ou relire les bandes dessinées, approfondir les sujets et questions soulevées par les aventures de ces deux agents spatios-temporels et bien sûr de découvrir par nous même le film au cinéma.

Critique du film – La Planète des Singes, Suprématie de Matt Reeves avec Andy Serkis, Woody Harrelson, Steve Zahn
Handmaid’s tale, la servante rouge La saison 1 inédite  sur OCS Max
Critique du film Baby Driver de Edgar Wright avec Ansel Elgort, Kevin Spacey, Lily James
Critique du film Everything Everything avec Amandla Stenberg, Nick Robinson
Critique du film Baywatch – Alerte à Malibu de Seth Gordon avec Dwayne Johnson, Zac Efron,
GastronoGEEK Séries Cultes – Des recettes inspirées de vos séries préférées

No Comments

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie