Série : Voir ou ne pas voir Naked sur Netflix ?

L’idée était prometteuse, tant en ce qui concerne le casting que le synopsis. Mais la nouvelle comédie Netflix vaut-elle le coup d’être regardée ? Moins d’un mois après sa sortir sur notre plateforme de streaming offrant du Chill à tout va, revenons rapidement sur le casting et le synopsis de Naked.

Synopsis, casting et références de Naked

Tout d’abord, en voyant le nom du protagoniste, l’excellent Marlon Wayans, nous nous attendons à rire aux éclats suite à nos souvenirs émus de « Scary Movie » – ou bien à trembler prostrés dans un coin, toujours traumatisés par sa participation dans le film générationnel « Requiem for a Dream« .
Maintenant, Marlon Wayans nous emmène dans une fiction-comédie-romantique qui a tendance à nous rappeler plusieurs films cultes de notre tendre jeunesse.
nakedEn effet, Marlon Wayans interprète Rob Anderson, un futur marié anxieux, qui a tendance à voir la vie de manière légère et assez immature. Fiancé à une chirurgienne, Megan (jouée par Regina Hall, co-vedette de Marlon Wayans dans Scary Movie) le déséquilibre du couple est assez flagrant et mènera à de nombreuses aventures.
Tout débute au lycée, la veille du mariage, où Rob est prof remplaçant et refuse un poste permanent pour conserver sa liberté… Rob arrive ensuite en retard à l’aéroport et rate l’avion sensé l’amener à son propre mariage car il s’est arrêté sur la route pour acheter un ticket de loterie. Ce dernier sera d’ailleurs une métaphore de la maturité de Rob : Le hasard doit-il décider pour lui ou doit-il faire ses propres choix ? Comme quoi, la loterie est souvent un tremplin créatif pour le monde cinématographique
L’histoire commence réellement quand, suite à un enterrement de vie de garçon, Rob se réveille nu dans l’ascenseur. La suite est un fiasco… Mais au lieu de poursuivre sa vie, Rob se réveille à nouveau nu dans l’ascenseur, puis encore, puis encore…
Et enfin, il prend ses responsabilités et sa vie en main, se montrant adulte et prêt à se marier, ce qui lui permet de sortir de cette boucle temporelle. Nous voyons sans difficulté les points communs avec Un Jour Sans Fin, film culte de 1993 mettant en vedette Bill Murray et Andy MacDowell, alors que le héros revit inlassablement la même journée.
Et avec le côté « Black-out post enterrement de vie de garçon », nous ne pouvons éviter de penser que Very Bad Trip a fait office de source d’inspiration !

Happy End et notre avis

Au final, ATTENTION SPOILERS, nous découvrirons que l’amie de Megan, Vicky, était jalouse de cette union et était responsable de toutes ces aventures. D’ailleurs, Eliza Coupe, qui joue Vicky, brille en tant que second rôle ! Il faut avouer que je suis encore en manque de la série Happy Endings qui la présentait au centre – une série qui s’est terminée trop tôt et qui est passée trop inaperçue. Bref !
Pour finir, le mariage a enfin lieu, les méchants sont punis – dont l’ex parfait de Megan, joué par Scott Foley et que nous avons du mal à ne pas appeler Jack (les fans de Scandal comprendront…) – Au dernier moment, lorsque la happy end se confirme, Megan propose de vérifier les numéros de loto… Rob répond « J’ai choisi les bons numéros, j’ai choisi la fille parfaite » – nous comprenons donc que le personnage s’apprête à prendre sa vie en main… HAPPY END !
Notre avis : Le casting est vraiment explosif, le synopsis sympa, mais la mayonnaise ne monte pas comme nous l’espérions… Trop de références peut-être ? Disons que nous nous attendions à rire aux éclats, mais ce film reste… amusant. Il n’est pas déconseillé, il passe le temps et offre un moment divertissant, mais est bien loin du côté révélation de Very Bad Trip…

VOD – Blackpills, la plateforme qui propose des séries au format court pour votre mobile et tablette
Livre – Planète Geek, 500 destinations incontournables pour les Geeks
Sortie Vidéo – La Série Blue Bloods saison 4 disponible
Avis Série – Peaky Blinders Saison 3 disponible en vidéo
Avis – Les Grands , la série OCS  Signature est de retour pour une saison 2 dès le 12 Octobre
Critique Série : 3X Manon et Manon 20 ans de Jean-Xavier de Lestrade avec Alba Gaia Bellugi, Marina Foïs

No Comments

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie