Critique Film – Au Revoir Là-Haut de et avec Albert Dupontel, Nahuel Perez Biscayart, Laurent Lafitte

au revoir là-haut Adapté du roman éponyme de Pierre Lemaître prix Goncourt 2013 Au Revoir Là-Haut marque le grand retour d’Albert Dupontel en tant que réalisateur et acteur. En effet après 9 mois, comédie réussie, il nous livre avec Au Revoir Là-Haut une très belle tragi-comédie.

Nous sommes en 1919, deux anciens poilus l’un dessinateur et artiste talentueux Edouard Péricourt et l’autre comptable Alain Maillard liés d’amitié notamment par un fâcheux événement qui a coûté la moitié du visage du premier. Avec la petite Louise, ils décident de monter une arnaque aux monuments au morts…

Soutenu par un fabuleux casting, Nahuel Perez Biscayart qui joue l’artiste fantasque mais aussi torturé par la relation avortée qu’il entretient avec son père (Niels Arestrup) au point de lui faire croire qu’il a été tué sur le champ de bataille, Laurent Lafitte en salaud notoire, sans oublier la petite fille qui joue Louise, les femmes au second plan comme souvent à cette époque malgré leur rôle important avec Emilie Déquenne, Mélanie Thierry complètent cette belle brochette. Albert Dupontel pas forcément original mais juste dans l’interprétation d’Alain Maillard, drôle malgré lui car parfois maladroit, réservé mais bavard…Son personnage a des points communs avec certains de ces rôles.

Si en effet on retrouve des points communs avec ses précédents films notamment avec des personnages un peu fantasque, des originaux souvent en marge de la société mais aussi sur le fond une critique du système, la dénonciation des politiciens qui trouvent leur intérêt à faire la guerre, cela rend le film encore plus intéressant tant ses sujets restent valables aujourd’hui malheureusement.

Avec un budget de 20 millions, on voit bien que le réalisateur à de nouveaux jouets techniques et technologiques qu’il sait exploiter pour le plus grand bonheur du spectateur. Comme exemple cette impressionnante scène d’introduction au coeur de la guerre et des tranchées, quasi tournée en plan séquence qui permet une totale immersion et une belle entrée en matière pour vivre au mieux l’expérience et ce sans lunettes 3D.

Au Revoir Là-Haut est un film parfois dur mais aussi drôle, touchant, poétique, où l’on se fait embarquer dans cette histoire aux personnages (et masques !) hauts en couleur. C’est aussi un film dense avec beaucoup de sujets, un pied-de-nez au Système, une réflexion sur la relation père-fils,…Au final, indéniablement Au Revoir là-haut reste un des films majeures de cette année 2017 !

Au Revoir Là-Haut sort au cinéma le 25 Octobre 2017. Projection suivie d’une session Q/A avec Albert Dupontel.

Extraits de la session Q/A:

Albert Dupontel, son parcours

À propos du casting du film

Les influences d’Albert Dupontel

Au revoir là-haut : la génèse du projet

Préparation du film & recherches historiques

Dupontel & la réalisation

Avis Vidéo – Otez-moi d’un doute
Avis Vidéo – Seven Sisters de Tommy Wirkola avec Noomi Rapace, Glenn Close, Willem Dafoe
Mon Top Ciné ou les films que j’ai préférés en 2017
Critique du film : Downsizing d’Alexander Payne avec Matt Damon, Christoph Waltz, Hong Chau
VOD – All You Need is Me, la nouvelle série Rock’N Roll disponible sur Studio +
Terminé – Gagnez des DVD de la comédie romantique Amour à New-York !

1 Comment

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie