Critique du film Zombillenium de Arthur de Pins, Alexis Ducord avec Emmanuel Curtil, Alain Choquet, Kelly Marot

Zombillenium le filmZombillenium le film d’animation est adapté d’une bande dessinée du dessinateur Arthur de Pins, qui comporte à ce jour 3 tomes. Avec Alexis Ducord il a mis quelques années à transposer sa BD en 3D et le résultat est très réussi !

Zombillenium est un parc d’attractions bien particulier puisqu’il est tenu par des monstres tels que des zombies bien sûr mais aussi des loups-garous, des vampires, des momies, etc. qui ont donné leur âme au diable. Ils sont donc condamnés à rester dans ce parc, le public pensant qu’ils sont tous des hommes déguisés…Les monstres sont démotivés et en ont assez de travailler au taux minimum pour divertir les humains. C’est alors que débarque un des leurs, Hector, un contrôleur en normes de sécurité, père célibataire d’une petite fille qui recherche sa compagnie. Celui-ci est bien trop occupé par son travail, il débarque dans le parc et va découvrir le secret bien gardé. Le directeur Francis qui n’est autre qu’un vampire voit cela d’un mauvais oeil et décide de mordre Hector afin que celui-si reste dans le parc et ne dévoile pas le secret. Il est alors condamné à rester dans le parc, se transformant peu en peu en créature…

Le film est fidèle à la BD, à l’ambiance, l’humour et l’atmosphère même s »il y a de légers changement au niveau des personnages, notamment Hector et sa fille qui ne font pas partis de la BD. On retrouve par contre les mêmes personnages secondaires, hauts en couleurs comme Gretchen la sorcière et son balai skateboard, Sirius le squelette qui se dit ancien esclave noir, ou du côté des humains une instit exécrable. Le tout est bourré d’allusions et d’éléments parodiques avec par exemple le clip de Thriller de Michael Jackson, le héros de la série Twilight avec ses vampires séducteurs…

Zombillenium film

Le film est aussi drôle et propose deux niveaux de lecture qui permet aux plus jeunes et aux plus grands de trouver son compte. je dirais que le film peut-être vu à partir de 9-10 ans selon l’enfant car malgré tout il y a des thèmes récurrents pas forcément faciles comme le deuil, le chômage, les inégalités sociales, la lutte des classes…

Seul petit bémol au niveau du scénario voire peut-être également au montage, je trouve qu’il y a des raccourcis en même temps le film dure 1h30, j’en voulais probablement plus. A noter que la BO est énergique et très rock’n roll avec au micro Mat Bastard (ancien leader du groupe Skip The Use) qui interprète le squelette Sirius. Bref c’est un sympathique film d’animation frenchy qu’il serait dommage de rater. Prenez votre ticket et foncer au parc d’attractions Zombillenium, Halloween ou pas !

Zombillenium sort au cinéma le 18 Octobre 2017.

Critique Film – Au Revoir Là-Haut de et avec Albert Dupontel, Nahuel Perez Biscayart, Laurent Lafitte
Critique – My Little Pony Le film
Partez sur les traces de vos héros et héroïnes préféré.e.s à New-York avec Fantrippers
Livre – Geek & Pastry – Gastronogeek, la pâtisserie de l’imaginaire de Thibaud Villanova
Livre – Harrison Ford, l’acteur qui ne voulait pas être une star d’ Alexis Orsini
Avis Film – Ça (It) de Andy Muschietti avec Bill Skarsgård, Jaeden Lieberher, Finn Wolfhard

No Comments

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie