Critique du film Pitch Perfect 3 avec Anna Kendrick, Rebel Wilson, Hailee Steinfeld

Pitch Perfect 3 Je n’ai pas vu les deux autres premiers opus, je savais juste que c’était des films sur une bande de filles qui chantent avec en première ligne Anna Kendrick et Rebel Wilson qui sont des actrices plutôt habituées aux comédies quelque fois déjantées. Premier constat je n’ai pas été perdue dans le film où l’on se retrouve avec certaines filles du groupe les Bellas. Après avoir remporté les championnats du monde (d’un concours de chant a capella) elles se sont séparées pour vivre chacune de leur côté. Malheureusement ou heureusement pour leurs fans leur travail ne les passionnent pas. C’est alors qu’elles sautent sur l’occasion de se reformer pour commencer une tournée à l’étranger avec la clé la possibilité de faire la première partie de DJ Khaled si elles ressortent premières de ce concours.

Le scénario est cousu de fil blanc, même avec les intrigues secondaires, peu de surprise mais de la bonne humeur, quelques répliques qui fusent et surtout des performances scéniques sympathiques. Pas besoin de connaître toutes les histoires passées de chaque membre du groupe, on s’amuse bien. L’humour est parfois un peu vulgaire ou border line mais c’est aussi et surtout absurde par certaines situations.

En somme, je ne saurais vous dire si c’est le meilleur épisode de la trilogie Pitch Perfect ou s’il conclut en beauté cette petite épopée musicale, en tout cas c’est assez distrayant et puis on oublie très vite le film. Ou on est curieux de connaître les débuts de ce groupe et de sa formation.

Pitch Perfect 3 sort au cinéma le 27 décembre 2017. Vu en VOSTFR

Avis Vidéo – Otez-moi d’un doute
Avis Vidéo – Seven Sisters de Tommy Wirkola avec Noomi Rapace, Glenn Close, Willem Dafoe
Mon Top Ciné ou les films que j’ai préférés en 2017
Critique du film : Downsizing d’Alexander Payne avec Matt Damon, Christoph Waltz, Hong Chau
Terminé – Gagnez des DVD de la comédie romantique Amour à New-York !
Critique du film Burn Out de Yann Gozlan avec François Civil, Olivier Rabourdin, Manon Azem

No Comments

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie