Test DVD : Armadillo de Janus Metz

Synopsis : Mads et Daniel sont partis comme soldats pour leur première mission dans la province d’Helmand, en Afghanistan. Leur section est positionnée à Camp Armadillo, sur la ligne de front d’Helmand, où ils vivent des combats violents contre les Talibans. Les soldats sont là pour aider les Afghans, mais à mesure que les combats s’intensifient et que les opérations sont de plus en plus effrayantes, Mads, Daniel et leurs amis deviennent de plus en plus cyniques, creusant le fossé entre eux et les afghans. Les sentiments de méfiance et de paranoïa prennent le relais, causant aliénation et désillusion. Armadillo est un voyage dans l’esprit du soldat, un film exceptionnel qui a pour thème l’histoire mythique de l’homme en guerre. Sortie en DVD et Blu-ray le 19 avril 2011

Salué au festival de Cannes l’année dernière puisqu’il a gagné le Grand prix de la semaine de la critique, Armadillo nous plonge en pleine guerre d’Afghanistan dans le camp « Armadillo » où de jeunes bleus danois vont y séjourner 6 mois. Armadillo aurait pu être un simple documentaire mais il est présenté comme un film ce qui fait son originalité. En effet, le réalisateur Janus Metz et son chef opérateur ont suivi ces jeunes soldats de près 1 mois avant leur départ en mission et peu après leur retour au pays. Aucun commentaire ne vient parasiter ce documentaire qui ressemble donc à un film sauf que ce n’est pas de la fiction. On est donc confronté à l’attente de ces jeunes soldats, à leurs loisirs en plein désert, en passant par les briefings de leur missions de repérage dans les villages paumés afghans, ou encore à leur rencontre avec la population locale où incompréhension et suspicion se font sentir des deux côtés. Puis vient les inévitables combats face à un ennemi quasi invisible, les blessés mais aussi les morts parmi cette section ainsi que les civils et les  » ennemis ». Armadillo ne porte aucun jugement sur ces jeunes soldats qui ont pourtant choisi de s’engager, qui sont touchés par la perte de civils ou de leurs potes ou bien encore lorsqu’en surnombre et sur-armés ils réussissent leur mission et vident leur chargeur et tuent quelques talibans, puis reviennent au camp se repassant fièrement les événements tel un match de foot…Sans parler et ce malgré tout de leur addiction pour le retour sur le terrain…Armadillo laisse le soin au spectateur de réfléchir sur ces événements sans orienter ses pensées même si le montage des scènes souvent courtes et la bande son suggérant la peur, la paranoïa ou bien encore une ambiance festive (un peu décalée) le feront forcément.
On ne peut que féliciter le travail du réalisateur (qui a tout de même risqué sa vie) pendant ce voyage qui nous fait bien sûr penser à des films comme Démineurs, Platoon ou Full Metal Jacket…Sauf que dans Armadillo, les protagonistes ne sont pas des acteurs et que le scénario n’est pas fictif. Dans tous les cas, Armadillo nous fait surtout prendre conscience de la terrible réalité de la guerre où la frontière entre les bons et les mauvais est plutôt floue tout comme la finalité de la guerre en elle-même …

Le DVD comprend de nombreux et intéressants bonus telles que des scènes inédites et des scènes coupées ainsi qu’une version doublée (par dessus les voix danoises) et une version sous-titrée.

Rattrapage Vidéo – Monsieur (Sir) de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber
Critique Film – Tolkien avec Nicholas Hoult, Lily Collins, Colm Meaney
Critique Film – Parasite de Bong Joon-Ho
Critique Film – Ma de Tate Taylor avec Octavia Spencer
Rattrapage Vidéo – Spiderman: New Generation
Critique Film – Séduis moi si tu peux (Long Shot) de Jonathan Levine avec Charlize Theron, Seth Rogen

No Comments

Leave a Comment.