Critique : Un Monstre à Paris de Eric (Bibo) Bergeron avec Vanessa Paradis, M

Un Monstre à Paris - L'afficheSynopsis : Dans le Paris inondé de 1910, un monstre sème la panique. Traqué sans relâche par le redoutable préfet Maynott, il demeure introuvable… Et si la meilleure cachette était sous les feux de « L’Oiseau Rare », un cabaret où chante Lucille, la star de Montmartre au caractère bien trempé ? Sortie en 2D et 3D le 12 Octobre 2011 Vu en 2D.

Après 2 collaborations musicales sur deux albums, M et Vanessa Paradis se remettent ensemble le temps d’un doublage d’un film d’animation et musical bien sûr…Pour notre plus grand plaisir…? Oui carrément et en plus le réalisateur est un frenchie et réalise un film 100% français. Ayant participé à la réalisation de précédents films d’animation outre-atlantique: Gang de requins et La route d’Eldorado …Que je n’ai pas (encore) vus mais qui me semblent loin d’être ridicules à ce qui se fait maintenant niveau images de synthèses.

Un monstre à Paris se passe dans un Paris inondé, au début des années 1900, démarre doucement et part un peu dans tous les sens avec plusieurs personnages dont aucun n’arrive à se détacher plus qu’un autre…Dans tous les cas, ils sont tous très attachants et leurs mésaventures sympathiques. On ne rigole pas aux éclats, on sourit plutôt et de plus en plus au fil de l’histoire.

Les décors (parisiens) et l’animation ne sont pas aussi fouillés qu’un Pixar mais sont loin d’être décevants. La force du film réside vraiment dans dans sa B.O et son casting vocal car en plus de Vanessa Paradis et -M-, on retrouve Gad Elmaleh, François Cluzet, Ludivine Sagnier, Bruno Salomone. Leurs doublages collent vraiment à chacun de leur personnage et sans tomber dans la caricature, ce qui est très plaisant !
La chanson phare du fameux duo est sensas « La Seine », attendez-vous à la chantonner à la sortie de la projection sans parler que cela vous collera un sourire jusqu’aux oreilles.

Bref, un monstre à Paris est un film d’animation qui mérite que l’on s’attarde dessus et donc qu’on aille le voir avec ou sans vos enfants (de plus de 6 ans). On se laisse porter par l’histoire invraisemblable dont le rythme monte crescendo jusqu’à la fin…Un conseil, restez assis pendant le générique…

Livre – Stephen King à l’écran, une rétrospective des adaptions au cinéma et à la télé
Critique Film – Maléfique, Le pouvoir du mal avec Angelina Jolie, Elle Fanning
Critique Film – Joker de Todd Philips avec Joaquin Phoenix, Robert De Niro
Concours Terminé –  Gagnez des DVD du film Mon meilleur ami
Critique Film – Ad Astra de James Gray avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones
Sortie Vidéo – El Reino de Rodrigo Sorogoyen avec Antonio de la Torre

2 Comments

  1. Film tres agreable! Dommage un peu trop court …
    La Chanson La Seine est entrainante et effectivement on la chantonne pendant et apres le film ;)
    Je ne suis pas restée pendant le generique, quels etaient les bonus ?? :)

    Reply