Critique du film Polina, danser sa vie de Valérie Müller, Angelin Preljocaj avec Anastasia Shevtsova, Juliette Binoche

Polina danser sa vie le filmAdapté de la BD de Bastien Vivès, grand prix de la critique de la BD en 2012, également librement adapté de la vie de la danseuse Polina Semionova, Polina danser sa vie raconte l’histoire de cette jeune fille qui, dès 6 ans est sélectionnée dans une école prestigieuse de danse classique. On va donc la suivre durant son parcours de l’adolescence jusqu’au début de sa vie adulte qui sera semée d’embûches. Celle-ci ne va en effet pas suivre ce chemin qui s’avérait tout tracé, celui de la danseuse étoile professionnelle.

Plongée dans les années 90 en Russie, on prend donc connaissance de Polina fille unique née dans une famille modeste dont les parents vont se démener pour qu’elle puisse suivre ses cours de danse classique dans une école prestigieuse où le mentor et professeur Bojinski est (sans surprises) exigent, dur dans ces commentaires et ses relations avec les jeunes danseuses.

Polina m’a fait découvrir le monde de la danse classique que je connais peu et si les scènes de danse sont plutôt réussies, notamment la dernière du film, je n’ai pas été très touchée par l’histoire de cette jeune fille à la fois froide, sensible et déterminée. Peut-être parce que le film donne peu d’explications quant à ses choix, à la tournure de certains événements, aux relations entre les personnages…Beaucoup de regards, de passages sans paroles, tout cela est parfois assez poétique et contemplatif le tout sur une musique parfois entêtante. J’ai trouvé un peu regrettable par exemple le traitement en surface de la relation qu’elle a avec son premier professeur de danse charismatique et renommé.
Polina qui s’apprête à avoir un avenir tout tracé va finalement changer de voie en suivant celle de la danse contemporaine, quitter sa Russie natale pour le sud de la France suivant son premier amour également danseur (interprété par Niels Schneider) et se heurter là aussi à l’exigence des professeurs et aux difficultés de la vie…

Polina, danser sa vie est un film certes sur la danse mais également et surtout sur les choix que l’on peut faire à l’aube de sa vie adulte, des chemins qui ne sont pas les plus faciles où la passion est la seule chose à laquelle on peut s’accrocher pour atteindre son objectif surtout dans un environnement aussi sélectif qu’est la danse et l’art de manière générale.

En bref, Polina est un film un peu inégal qui, si il m’a fait découvert un monde que je connaissais peu ne m’a pas vraiment passionnée par le manque de ressenti, d’émotions. Il est à la fois parsemé de métaphores pas toujours évidentes, quelques longueurs et répétitions plombent un peu le rythme du film pourtant délicat dans sa manière d’approcher les choses, le manque d’explications parfois m’a un peu gênée…Après tout certains choix que l’on fait dans la vie ne sont que guidés par la passion et/ou l’instinct. Et pour cela Polina danser sa vie nous le rappelle à travers la danse.

Polina sort au cinéma le 9 novembre 2016. vu en VOSTFR.

Livre – Stephen King à l’écran, une rétrospective des adaptions au cinéma et à la télé
Critique Film – Maléfique, Le pouvoir du mal avec Angelina Jolie, Elle Fanning
Critique Film – Joker de Todd Philips avec Joaquin Phoenix, Robert De Niro
Concours Terminé –  Gagnez des DVD du film Mon meilleur ami
Critique Film – Ad Astra de James Gray avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones
Concours Terminé – Gagnez des DVD du film Les Etendues Imaginaires

No Comments

Leave a Comment.