Critique : Le village des ombres de Fouad Benhammou

Synopsis : Un groupe d’amis prend la route pour passer le weekend dans le village de Ruiflec. Arrivés sur place, certains disparaissent mystérieusement, sans explication. Les autres, tout en essayant de les retrouver, vont tout faire pour rester en vie et s’échapper du Village des Ombres…Sortie en salles le 17 Novembre.

Le village des ombres est le premier film du réalisateur Fouad Benhammou après de nombreux courts-métrages moyens métrages, clips et web séries. Les rôles principaux sont tenus par des jeunes acteurs, notamment Christa Theret, connue pour son rôle dans LOL mais aussi Jonathan Cohen (les Invincibles). Il y a également Ornella Boulé moins connue pour ma part mais qui sort du lot et qui semble pleines de promesses vu sa très juste interprétation.
Le village des Ombres c’est un thriller plutôt fantastique qui se démarque des films d’horreur « à la Française » car plus subtile et beaucoup plus dans la suggestion. Ici pas de gore mais une ambiance qui fait que le village en question est un personnage à lui tout seul. Certes les pitch est classique, une bande de jeunes qui va se trouver pris au piège dans ce trou paumé à la frontière de l’Allemagne et qui a été témoin de nombreuses horreurs passées…Le réalisateur ne se le cache d’ailleurs pas, son film ressemble à la nouvelle vague de film fantastiques espagnols que j’apprécie, j’ai pensé un peu au « Labyrinthe de Pan », à « l’Orphelinat » ou encore à l’excellent « Les autres », films où aucune goutte de sang n’est versée (ou presque). Si je m’attendais à beaucoup plus sursauter devant le film, celui-ci m’a tout de même tenu en haleine presque jusqu’à la fin, car malheureusement et à mon goût le réalisateur dévoile trop rapidement une partie de l’intrigue et ce malgré un retournement de situation (twist) final. Les Flashbacks sur les histoires passées dans ce village sont un peu trop nombreux et freine le rythme du film. En revanche, la photo est magnifique et ce, même si le déroulement de l’histoire se passe la majorité du temps dans le noir.
En bref, un bon petit conte fantastique très bien réalisé d’un réalisateur et avec des acteurs prometteurs,  à aller voir un soir de novembre pluvieux. Bon séjour à Ruiflec (je vous laisse deviner l’anagramme …).

Je vous rappelle qu’il y a actuellement un concours pour gagner des goodies et des places pour voir le film.

Sortie Vidéo – Madre de Rodrigo Sorogoyen avec Marta Nieto, Jules Porier
Sortie Vidéo / VOD – Eté 85 de François Ozon avec Félix Lefebvre et Benjamin Voisin
Critique Film – Une vie  secrète de Jon Garaño, Aitor Arregi, José Mari Goenaga Avec Antonio de la Torre, Belén Cuesta
Critique Film – La Baleine et l’Escargote
Critique Film – Relic de Natalie Erika James, a vec Emily Mortimer, Robyn Nevin, Bella Heathcote
Critique – Chien Pourri, la vie à Paris !

No Comments

Leave a Comment.