Critique : True Grit des frères Cohen

Synopsis : 1870, juste après la guerre de Sécession, sur l’ultime frontière de l’Ouest américain. Seul au monde, Mattie Ross, 14 ans, réclame justice pour la mort de son père, abattu de sang-froid pour deux pièces d’or par le lâche Tom Chaney. L’assassin s’est réfugié en territoire indien. Pour le retrouver et le faire pendre, Mattie engage Rooster Cogburn, un U.S. Marshal alcoolique. Mais Chaney est déjà recherché par LaBoeuf, un Texas Ranger qui veut le capturer contre une belle récompense. Ayant la même cible, les voilà rivaux dans la traque. Tenace et obstiné, chacun des trois protagonistes possède sa propre motivation et n’obéit qu’à son code d’honneur. Ce trio improbable chevauche désormais vers ce qui fait l’étoffe des légendes : la brutalité et la ruse, le courage et les désillusions, la persévérance et l’amour..Sortie en salles le 23 février 2011

Je ne suis pas une grande fan des films des Frères Cohen (non cela ne commence pas mal ;-) même si j’ai apprécié dernièrement leur O’Brothers et leur adaptation du Roman de McCarthy « No Country for Old men », western plutôt moderne. Ils nous reviennent cette fois-ci avec un bon vieux western du 19ème siècle comme on n’en avait plus revu depuis Impitoyable ou bien encore le longuet et mollasson « L’Assassinat de Jesse James par le lâche Robert Ford ». Bref mon plus récent et meilleur souvenir en termes de Western qui valait le détour est (encore) issu de la télévision avec la très bonne série d’HBO : Deadwood entre son gentil shérif, ses sales gueules, ses rivalités, ses complots, ses saloons et ses maisons closes…Alors attention paradoxalement True Grit se concentre plus sur les grands espaces en territoires indiens, loin des villes et nous emmène en compagnie d’un trio invraisemblable composé d’un US Marshall proche de la retraite et accro à la bouteille de whisky, un Texas Ranger digne d’un scout bien propret, sans reproches mais imbu de lui-même et enfin d’une jeune fille de 14 ans obstinée bornée (voire chiante) mais douée d’une verve à faire fermer le clapet des 2 hommes qui l’accompagnent dans sa recherche du meurtrier de son père. Bref on est loin de la petite maison dans la prairie…Cependant la fraîcheur et parfois la naïveté et innocence de cette adolescente pourtant pleine d’assurance renforcera ce décalage dans un environnement plutôt hostile et sans pitié; ce qui rendra certaines situations très drôles mais aussi émouvantes.

Si j’ai trouvé parfois les dialogues à rallonge lors de la première demi-heure du film et un peu répétitif, c’est tout de même et comme souvent la principale force des films des Cohen, que sont les paroles et les échanges cinglants, ironiques et plutôt drôles. Il faut bien dire que ce scénario est soutenu par de très bons acteurs,  avec loin devant un Matt Damon effacé par Papy Jeff Bridges et sa chique, son cache-oeil et son expérience d’US Marshall en fin de carrière qui prendra sous son aile la jeune Mattie Ross interprétée par Haille Steinfield dans son premier rôle et pour le moins incroyable. En effet le film repose en grande partie sur ses frêles épaules et elle s’en sort remarquablement bien face à ces deux pointures du cinéma hollywoodien et démontre sans hésitations qu’elle a du cran (True Grit en anglais…) A noter également la photographie qui est magnifique dans des décors fabuleux…

Bref, dans un genre en voie de disparition, Les frères Cohen frappent encore fort en prenant le risque de nous sortir un western digne des grands classiques adapté du roman de Charles Portis et qui avait déjà été adapté au cinéma sous le nom de  » 100 dollars pour un shérif » avec le monstre John Wayne, film sortie en 1969. (Que je n’ai d’ailleurs pas vu)

A l’heure des Oscars 2011, on constate d’ailleurs que True Grit n’ pas volé ses 10 nominations pour le : Meilleur Film, Meilleurs Réalisateurs pour Joel et Ethan Coen, Meilleur Scénario Adapté, Meilleur Acteur pour Jeff Bridges, Meilleure Actrice Second Rôle pour Hailee Steinfeld, Meilleure Photo, Meilleurs Décors, Meilleurs Costumes, Meilleur Son et Meilleur Mixage.Ci- dessous le Making-of et un extrait…


True Grit : Tu ne viendras pas – VOST
Uploaded by Paramount_Pictures_France. – Full seasons and entire episodes online.


True Grit – extrait VF – Le Borgne
Uploaded by Paramount_Pictures_France. – Watch feature films and entire TV shows.


True Grit – Le making-of VOST
envoyé par Paramount_Pictures_France. – Court métrage, documentaire et bande annonce.

Critique Film – A Couteaux Tirés avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas, Jamie Lee Curtis,
Critique Film – La Reine des Neiges 2 avec les voix avec Emmylou Homs, Charlotte Hervieux, Dany Boon
Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Avis Vidéo – Série The Purge Saison 1 disponible en Blu-ray et DVD
Critique Film – Hors Normes de Eric Toledano, Olivier Nakache avec Vincent Cassel, Reda Kateb

1 Comment

  1. J’adore les frères Cohen et était complètement passé à côté de la sortie de ce film. Merci pour l’info j’y cours :)

    Reply

Leave a Comment.