DVD : We need to talk about Kevin de Lynne Ramsay avec Tilda Swinton

Synopsis : Eva a mis sa vie professionnelle et ses ambitions personnelles entre parenthèses pour donner naissance à Kevin. La communication entre mère et fils s’avère d’emblée très compliquée. A l’aube de ses 16 ans, il commet l’irréparable. Eva s’interroge alors sur sa responsabilité. En se remémorant les étapes de sa vie avant et avec Kevin, elle tente de comprendre ce qu’elle aurait pu ou peut-être dû faire. Interdit aux moins de 12 ans. Sortie en DVD le 1er février 2012.

Adapté du roman épistolaire de Lionel Shriver (que je n’ai pas lu), We need to talk about Kevin est un film dérangeant et à l’ambiance malsaine soutenue par une atmosphère pesante au possible par des non-dits et des regards qui en disent longs… Porté par deux acteurs, Tilda Swinton, blanche comme un linge aux traits plutôt dures et n’exprimant pas ouvertement sa haine envers son fils mais la sous-entendant fortement face à l’acteur Ezra Miller, un peu plus caricatural dans l’interprétation de la progéniture adolescente et machiavélique mais assez bien interprété pour le rendre plus que détestable par son attitude…We need to talk about Kevin traite d’un sujet difficile qu’est le non désir d’un enfant par sa mère, d’un fils qui ne va malheureusement ne lui laisser aucune chance et aucun moment de lui communiquer son amour maternelle, au fur et à mesure qu’il grandit

Le montage et la mise en scène sont parfois déroutants mais la réalisatrice choisit de nous montrer les souvenirs de la mère vraisemblablement anéantie qui pourraient expliquer l’horrible dénouement que nous réserve la fin du film, que l’on devine d’ailleurs au fur et à mesure que le film avance. La couleur rouge récurrente dans les objets ou scènes du présent ou passé tient de fil (rouge) cette histoire sanglante qui suggère plus que ne montre, sans parler d’une musique parfois assommante et agressive qui rend encore plus l’histoire insupportable car dure et dérangeante par le fait que finalement elle ne répond pas à toutes les questions et ne fournit pas d’explications claires…On pensera qu’il y a beaucoup d’actes manqués dans cette histoire passée (pas de consultations de psys, de pédo-psychiatres, peu de communication entre la mère et le père, voire aucun soutien de ce dernier envers sa compagne désemparée et en détresse…)…En bref un film qui vous retournera les méninges, l’estomac pour peu que vous soyez parents…Je déconseillerais bien évidemment ce film à toute future (et première) jeune maman.
En bref, un film marquant et choc à la réalisation stylée mais parfois brouillonne dont on retiendra surtout la performance de Tilda Swinton dans cette histoire qui fait froid dans le dos…

A noter que le film a été projeté pour la première fois en compétition au Festival de Cannes, le 12 mai 2011.

Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp
Critique Film – A Couteaux Tirés avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas, Jamie Lee Curtis,
Critique Film – La Reine des Neiges 2 avec les voix avec Emmylou Homs, Charlotte Hervieux, Dany Boon
Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Terminé Concours – Gagnez des coffrets DVD de la série Escape at Dannemora

No Comments

Leave a Comment.