Critique : Les amants du Texas de Daniel Lowely avec Rooney Mara, Casey Affleck, Ben Foster

Les amants du TexasSynopsis : Bob et Ruth s’aiment, envers et contre tout. Et surtout contre la loi. Un jour, un braquage tourne mal et les deux amants sont pris dans une fusillade. Quand Bob est emmené par la police, Ruth a tout juste le temps de lui annoncer qu’elle est enceinte. Dès lors, Bob n’aura qu’une obsession : s’échapper de prison pour rejoindre sa femme et son enfant.
Mais quand il y parvient, quatre ans plus tard, le rêve correspond mal à la réalité. En fuite, poursuivi par la police et par les membres d’un gang, Bob peine à rétablir le lien avec sa famille. Ruth est devenue mère et elle ne veut pas d’une vie de cavale : courtisée par un policier attentionné, la jeune femme devra choisir entre le passé et l’avenir. En salles le 18 Septembre 2013. Vu en VOSTFR.

Cela aurait pu être une magnifique histoire d’amour et finalement ça manque d’intensité et d’émotions. Les Amants du Texas, qui est le premier film du réalisateur a certes des qualités visuelles entre la photographie et la lumière notamment, mais on s’ennuie fermement. Dommage car Casey Affleck prend son rôle très à coeur face à une Rooney Mara (trop) silencieuse. Finalement c’est Ben Foster qui se démarque.
Un peu intemporel même si l’on devine que cela se passe plutôt dans les années 60, Les Amants du Texas ne m’a pas ou peu touché. Il y a énormément de longueurs, certes c’est contemplatif, certes la musique tient une grande place mais cela ne suffit point pour nous faire vibrer.

Le film est lent et ne nous raconte finalement rien de bien intéressant, il sonne un peu comme une coquille vide, le scénario est peut-être trop minimaliste et finalement tout est dit dans le synospis, peu de surprises et une dénouement sous-entendu. Le film ne décolle jamais malgré une réalisation maîtrisée et un jeu d’acteurs plutôt crédible. On s’attend à verser une larme et à un grand mélo finalement on est juste déçu de ne pas voir été touché en plein coeur, dommage pour une histoire d’amour telle que celle-ci.

Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Concours – Gagnez des coffrets DVD de la série Escape at Dannemora
Avis Vidéo – Série The Purge Saison 1 disponible en Blu-ray et DVD
Critique Film – Hors Normes de Eric Toledano, Olivier Nakache avec Vincent Cassel, Reda Kateb
Critique Film – Terminator : Dark Fate avec Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton, Mackenzie Davis

No Comments

Leave a Comment.