Critique du film Carbone d’Olivier Marchal avec Benoît Magimel, Gringe, Idir Chender, Laura Smet

Carbone Après les Lyonnais son dernier film au cinéma, le téléfilm Borderline et la série Section Zéro, Olivier Marchal revient au cinéma avec Carbone un polar noir adapté librement de faits réels. Il se base sur l’arnaque à la taxe carbone qui a coûté entre 5 et 6 milliards à l’UE entre 2008 et 2009, environ 1,5 milliard à l’Etat Français…

On suit Antoine Roca (Benoît Magimel) un chef d’entreprise en difficulté, il est criblé de dettes, n’arrive pas à payer ses impôts, ses taxes, son mariage n’est pas au plus fort et pour couronner le tout son beau-père (Gérard Depardieu) ne fait que le rabaisser. Il met au point une arnaque avec des copains (Gringe, Idir Chender) avec lesquels il jouent au poker le soir ainsi que son comptable (Michael Youn).

Carbone démarre un peu trop doucement à mon goût, pose certes les personnages, explique (heureusement) assez rapidement l’arnaque basée sur la recette de la fraude à la TVA. Et puis rapidement on rentre dans le vif du sujet, le film devient haletant, prenant, on assiste à l’ascension de ces arnaqueurs et qui vont être rattrapés par le grand banditisme. Sans équivoque on va alors assister à leur chute…

Il y a certes des raccourcis, des scènes parfois un peu clichées, une musique rap qui ne colle pas toujours aux images malgré les paroles d’Orelsan qui correspondent au sujet…Si on a du mal à s’attacher aux personnages sauf peut-être à celui d’Antoine, le casting 4 étoiles fait le job et plutôt très bien. Niveau réalisation, Olivier Marchal utilise un peu moins sa caméra à l’épaule moins nerveuse nous montrant aussi un Paris la nuit, des moments un peu plus contemplatifs utilisant la lumière et couleurs judicieusement.

En résumé j’ai beaucoup aimé Carbone même si ce n’est pas le film que je préfère d’Olivier Marchal. Cela reste tout de même un bon film de gangsters avec son lot de règlements de compte, de meurtres, de trahison avec une réalisation au top et un casting solide et convaincant.

Carbone sort au cinéma le 1er novembre 2017. Projection suivie d’une session Q/A avec Olivier Marchal.

Entretien, session Q/A avec Oliver Marchal après la projection

Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz
Critique Film – L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo
Cinéma : Top Films 2019
Noël chez Warner, quelques idées cadeaux #showroomwb
Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp

No Comments

Leave a Comment.