Avis Vidéo – Seven Sisters de Tommy Wirkola avec Noomi Rapace, Glenn Close, Willem Dafoe

Seven Sisters Réalisateur entre autres du médiocre Hansel et Gretel un film d’action inspiré du célèbre conte, le réalisateur norvégien Tommy Wirkola nous livre ici une dystopie nerveuse avec Seven Sisters. Nous sommes en 2073, La Terre est surpeuplée. Le gouvernement décide d’instaurer une politique d’enfant unique, appliquée de main de fer par le Bureau d’Allocation des Naissances, sous l’égide de Nicolette Cayman (Glenn Close). Confronté à la naissance de septuplées, Terrence Settman (Willem Dafoe) décide de garder secrète l’existence de ses 7 petites-filles. Confinées dans leur appartement, prénommées d’un jour de la semaine, elles devront chacune leur tour partager une identité unique à l’extérieur, simulant l’existence d’une seule personne : Karen Settman (Noomi Rapace). Si le secret demeure intact des années durant, tout s’effondre le jour où Lundi disparaît mystérieusement…

Noomi Rapace puissance 7 incarnant ces 7 soeurs à la personnalité bien particulière, l’actrice nous livre une belle performance dommage que certaines soeurs soient peu développées. Les méchants sont un peu caricaturaux, il y a quelques invraisemblances et le scénario est au final assez linéaire surtout dans sa seconde partie.

Reste que tout de même Seven Sisters est un agréable film SF avec beaucoup d’actions et de courses poursuites, même si l’intrigue et le dénouement restent prévisibles, l’ensemble reste captivant et honnête pour un film sur petit écran.

Seven Sisters est disponible en vidéo depuis le 30 décembre 2017.

Critique Film – The Vigil de Keith Thomas avec Dave Davis
Sortie VOD – J’y Crois Encore avec KJ Apa, Britt Robertson
Sortie VOD – Dark Waters de Todd Haynes avec Mark Ruffalo, Anne Hathaway et Tim Robbins
Sortie VOD – The Informer avec Joel Kinnaman, Rosamund Pike, Clive Owen
Critique Film – Radioactive de Marjane Satrapi avec Rosemund Pike, San Riley
Critique Film – Une Sirène à Paris de Mathias Malzieu avec Nicolas Duvauchelle, Marilyn Lima

No Comments

Leave a Comment.