Critique : Real Steel de Shawn Levy avec Hugh Jackman

Synopsis : Dans un futur proche, la boxe a évolué pour devenir un sport high-tech. Charlie Kenton, un ancien boxeur, a perdu toute chance de remporter le championnat depuis que les humains ont été remplacés sur le ring par des robots d’acier de 900 kilos et de 2,40 m de haut. A présent, il n’est plus qu’un manager minable qui utilise des robots bas de gamme fabriqués à partir de pièces de récupération. Il gagne juste assez pour survivre d’un combat à l’autre. Lorsque Charlie touche le fond, il accepte à contrecœur de faire équipe avec son fils Max, qu’il a perdu de vue depuis des années, pour construire et entraîner un champion. Dans l’arène où tous les coups sont permis, les enjeux sont plus élevés qu’ils ne l’ont jamais été. Contre toute attente, Charlie et Max ont une chance, une seule, de faire leur grand retour…Sortie en salles le 19 Octobre 2011. Vu en VOSTFR et en avant-première public en présence de Hugh Jackman. Un grand merci à Newkidsonthegeek !

Après Warrior, Real Steel est encore un film de baston mais cette fois-ci celui-ci se passe dans un futur proche (2030 ?) où les adultes moyennant une somme d’argent assez conséquente, peuvent s’acheter des robots anthropomorphes, type mini-transformers mais qui ne se transforment pas. Dirigés via des joysticks et/ou commandes vocales , ils peuvent combattre face à leur homologue…
Hugh Jackman joue le rôle d’un manager loser et ancien boxer qui va retrouver son fils d’une dizaine d’années qu’il n’a jamais vraiment reconnu. Il va alors parcourir les routes avec lui et un robot trouvé accidentellement remis sur pieds pour affronter les plus grandes stars du ring et tenter de se faire un nom et retrouver peut-être sa place de père et reconnaître son fils.
Le scénario n’est pas grandement original, le film tient quelques longueurs, une demi-heure de moins aurait été bienvenue. Bien que Hugh Jackman interprète physiquement à merveille cet ancien boxeur, il a été entraîné par Sugar Ray pour le rôle, il nous montrer des combos parfaits dans la gestuelle, comme souvent et malheureusement, il est moins à l’aise lorsqu’il s’agit de laisser transparaître et communiquer ses émotions lors de scènes sensées être émouvantes. Quant à l’interprète de Max, Dakota Goyo est un jeune acteur inconnu à surveiller tant il s’en sort pas mal et effaçant carrément l’acteur musclé australien. A noter la présence de Evangeline Lilly, la célèbre Kate de la série Lost.

En bref, Real Steel plaira aux ados et pré-ados avec sa mise en scène telle un jeu vidéo de bastons grandeur nature, certains spectateurs rêveront de diriger ses robots sur un ring sans se prendre une éraflure. Les effets spéciaux sont top, à l’instar de Transformers l’incrustation des robots hors du ring sont réalistes, de même que les combats. Distribué par Disney, Real Steel est un film gentillet mais destinée aux enfants de plus de 10 ans et non 6 comme on pourrait nous le faire croire…Je pense notamment à la séquence plutôt violente du début, montrant un combat entre un robot et un taureau !

Quelques photos de l’avant-première et retrouvez la vidéo officielle sur la page Facebook de Cine-toile.

Critique Film – Mortal Engines de Christian Rivers avec Hera Hilmar, Hugo Weaving, Robert Sheehan
Critique Film – Pupille de Jeanne Herry avec Elodie Bouchez, Sandrine Kiberlain, Gilles Lelouche
Sortie Vidéo – Hotel Artemis de Drew Pearce avec Jodie Foster, Sterling K. Brown, Dave Bautista
Critique Film – Les Veuves de Steve McQueen avec Viola Davis, Michelle Rodriguez, Elizabeth Debicki
Terminé – Gagnez des DVD du film The Strange Ones
Sortie Vidéo – Roulez Jeunesse de Julien Guetta avec Eric Judor, Laure Calamy

No Comments

Leave a Comment.