Critique : Promised Land de Gus Van Sant avec Matt Damon

Promised LandSynopsis : Steve Butler, représentant d’un grand groupe énergétique, se rend avec Sue Thomason dans une petite ville de campagne. Les deux collègues sont convaincus qu’à cause de la crise économique qui sévit, les habitants ne pourront pas refuser leur lucrative proposition de forer leurs terres pour exploiter les ressources énergétiques qu’elles renferment. Ce qui s’annonçait comme un jeu d’enfant va pourtant se compliquer lorsqu’un enseignant respecté critique le projet, soutenu par un activiste écologiste qui affronte Steve aussi bien sur le plan professionnel que personnel… En salles le 17 avril 2013 Vu en VOSTFR.

Sujet très actuel, Gus Van Sant nous livre le film Promised Land avec également au scénario l’acteur principal Matt Damon qui avait d’ailleurs déjà tourné avec lui pour l’Oscarisé Will Hunting.
Promised Land nous emmène dans la campagne américaine, petite ville où presque tout le monde se connaît, où la seule attraction est le Pub du coin avec bières, billard et Karaoké et où l’agriculture semble être le seule revenu de ces habitants.
A travers deux employés d’une Multinationale nommée Global, Promised Land traite du sujet controversé de l’extraction de Gaz de Schiste. En effet, il est dit qu’en 2030 les Etats-Unis pourront être auto-suffisants en termes de gaz et pétrole grâce à cette technique d’extraction qui consiste à fracturer les sols géologiques, sans parler qu’il existe de nombreuses subventions pour encourager les propriétaires de ces sols…Et quoi de plus séduisant pour une ville de campagne en perdition.

C’est donc là qu’arrivent Matt Damon et sa collègue, duo qui se chambre et qui nous fait sourire assez souvent, bien déterminés à vendre leur contrat d’extraction aux agriculteurs et propriétaires de la ville assez rapidement. Malheureusement ils vont se heurter rapidement à la réticence de la population soudainement mis en garde par un ancien scientifique sur les éventuelles conséquences sur l’environnement et notamment la pollution de l’eau. Vient entraver leur travail, un écolo militant qui va également employer les grands moyens pour rejeter toute offre de la part des employés de Global, qui si l’une n’a aucun état d’âme et prend son job comme un autre, Steve lui, incarné par Matt Damon va petit à petit avoir des doutes quant à sa finalité.
Si le scénario est cousu de fil blanc, et pour le coup donne la sensation que le film n’avance pas beaucoup, on croit à cette histoire, finalement pas si manichéenne et possédant un petit twist qui vous fera réfléchir quant aux enjeux que présente cette ressource naturelle.
En bref Promised land n’est pas transcendant, un peu longuet mais rempli bien son rôle quant à la question des intérêts personnels, professionnels, confrontant industrialisation et écologie, tous ayant une conséquence sur l’avenir de notre planète et donc de nos enfants.

Rattrapage Vidéo – Monsieur (Sir) de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber
Rattrape Vidéo – L’Heure de la Sortie avec Laurent Lafitte, Emmanuelle Bercot, Pascal Greggory
Critique Film – Tolkien avec Nicholas Hoult, Lily Collins, Colm Meaney
Critique Film – Parasite de Bong Joon-Ho
Critique Film – Ma de Tate Taylor avec Octavia Spencer
Rattrape Vidéo – L’Intervention de Fred Grivois avec Alban Lenoir, Olga Kurylenko

1 Comment

  1. Assez d’accord : le thème est, sur le principe, assez classique, comme la réalisation. Pas trop de surprise mais pas de déception non plus.

    Reply

Leave a Comment.