Critique : Les âmes vagabondes de Andrew Niccol avec Saoirse Ronan, Jake Abel, Max Irons (The host)

Les âmes vagabondesSynopsis : La Terre est envahie. L’humanité est en danger. Nos corps restent les mêmes, mais nos esprits sont contrôlés. Melanie Stryder vient d’être capturée. Elle refuse cependant de laisser place à l’être qui tente de la posséder. Quelque part, caché dans le désert, se trouve un homme qu’elle ne peut pas oublier. L’amour pourra-t-il la sauver ? En salles le 17 avril 2013. Vu en VOSTFR.

Andrew Niccol c’est un peu et surtout Bienvenue à Gattaca et Lords of war pour ce que j’avais apprécié de sa filmographie. Il se lance donc dans l’adaptation de romans « jeunes adultes », celui-ci nouveau et écrit par l’auteur de Twilight, Stephenie Meyer.
Et malheureusement j’ai été un peu déçue. Partant sur une idée plutôt bonne dans un monde futuriste aseptisé où la race humaine est sous l’emprise d' »âmes », entités extra-terrestres plutôt pacifiques mais aux personnalités plutôt stériles, quelques survivants résistent à ne pas se faire habiter par ces « esprits », contrôlant tout, avec des moyens assez conséquents. Une partie de ses rebelles se terrent dans le désert au fin fond de canyons/montagnes. Nièce de leur leader, Mélanie Stryder amoureuse d’un jeune homme, lui aussi résistant, se fait capturer et envahir l’esprit par « Vagabonde »…

Malheureusement on tombe vite dans des scènes parfois drôles malgré elles où les deux âmes se parlent, amoureuse de jeunes hommes différents. Si les paysages sont top, certains décors font un peu trop studio, quelques scènes d’actions réveillent le tout mais ce n’est pas suffisant. On a du mal à s’attacher aux personnages, certes c’est moins « à l’eau de rose » que Twilight épisode 1 mais cela reste tout de même très ciblé ados. En outre, il dure 2 heures et une petite demi-heure est bien de trop.
Les jeunes acteurs sont plutôt moyens, l’héroïne interprétée par Saoirse Ronan ne transmet pas assez d’émotions, peut-être un rôle trop difficile pour elle ou des dialogues pas assez fouillés, à noter Max Irons, aperçu dans le néo Chaperon rouge est celui qui s’en sort le mieux. Enfin on se demande tout de même qu’est ce que les personnages trouvent de si attachants à cette nouvelle âme, certes pas méchante avec ses yeux bleus sur brillants mais un peu plate…
Dans mon trio « teenagers » de films dernièrement sorti au ciné, le film se classe sur la dernière place du podium après Warm Bodies et Sublimes créatures.
En bref, les âmes vagabondes est un film fantastique gentillet, l’idée de départ était bonne mais malheureusement pas super bien exploitée, il plaira en tout cas aux adolescentes qui rêvent de rencontrer l’âme soeur ^^…

Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Avis Vidéo – Série The Purge Saison 1 disponible en Blu-ray et DVD
Critique Film – Hors Normes de Eric Toledano, Olivier Nakache avec Vincent Cassel, Reda Kateb
Critique Film – Terminator : Dark Fate avec Arnold Schwarzenegger, Linda Hamilton, Mackenzie Davis
Livre – Stephen King à l’écran, une rétrospective des adaptions au cinéma et à la télé

No Comments

Leave a Comment.