DVD : Elysium de Neill Blomkamp avec Matt Damon, Jodie Foster, Sharlto Copley

ElysiumSynopsis : En 2154, il existe deux catégories de personnes : ceux très riches, qui vivent sur la parfaite station spatiale crée par les hommes appelée Elysium, et les autres, ceux qui vivent sur la Terre devenue surpeuplée et ruinée. La population de la Terre tente désespérément d’échapper aux crimes et à la pauvreté qui ne cessent de ne propager. Max, un homme ordinaire pour qui rejoindre Elysium est plus que vital, est la seule personne ayant une chance de rétablir l’égalité entre ces deux mondes. Alors que sa vie ne tient plus qu’à un fil, il hésite à prendre part à cette mission des plus dangereuses – s’élever contre la Secrétaire Delacourt et ses forces armées – mais s’il réussit, il pourra sauver non seulement sa vie mais aussi celle de millions de personnes sur Terre. Disponible en vidéo depuis le 14 décembre 2013.

Voici le deuxième film du réalisateur sud africain Neill Blomkamp qui nous avait livré un premier film de SF novateur, réaliste « District 9 » avec ses robots plus vrais que nature mais surtout une situation anticipée découlant de l’apartheid, une ségrégation raciale avec des extra-terrestres mettant en exergue la bêtise humaine. Autant dire que Elysium était très attendu. Avec un budget plus conséquent et un Matt Damon en tête d’affiche, le film a des airs de Blockbusters, ce qui n’est pas forcément négatif !
La première partie est assez fidèle à District 9, nous sommes en pleine lutte des classes avec sur Terre des bidonvilles, sortes de favelas hispaniques, pourries par la pauvreté, drogue, les armes, les maladies et le manque de moyens et au dessus de la terre en orbite, une station spatiale luxueuse, où la vie est éternelle et où toutes les maladies sont guérissables dirigée par des politiciens gangrenés par la corruption où la ministre de la Défense incarnée par Jodie Foster veut mettre fin, tout en gardant ses privilèges. Si l’actrice n’excelle pas dans son jeu et est plutôt à l’image de la fameuse station d’Elysium, où tous les gens d’en bas rêvent d’aller, artificielle et peu naturelle, Matt Damon nous étonne grandement dans ce rôle physique avec son personnage qui n’a rien à perdre si ce n’est de mettre le bazar dans cette société injuste et sauver la fille de son amour de jeunesse.

La seconde partie du film est plus légère et moins intéressante, disons plus cliché, notamment la fin prévisible mais ce qui n’entache pas notre plaisir à regarder le film et ses effets spéciaux plutôt à couper le souffle, si ce n’est encore ici, certains combats de corps à corps « trop troubles » (pas facile de filmer des combattants avec des exo-squelettes sensés être très rapides ?).
Elysium n’a pas l’effet de surprise de District 9 à l’époque, il comporte quelques défauts (pour les plus pointilleux) mais reste un très grand film de SF, d’anticipation avec sa métaphore et sa réflexion poussée sur un sujet d’actualité qui n’est autre que la sécurité sociale, l’assurance santé ou autre carte vitale…

Critique Film – Ad Astra de James Gray avec Brad Pitt, Tommy Lee Jones
Concours – Gagnez des DVD du film Les Etendues Imaginaires
Sortie Vidéo – El Reino de Rodrigo Sorogoyen avec Antonio de la Torre
Sortie Vidéo : After, Chapitre 1 – L’adaptation de la célèbre saga littéraire
Sortie Video – Traîné sur le bitume de S. Craig Zahler avec Mel Gibson, Vince Vaughn
Rattrapage Vidéo – Les Fauves de Vincent Mariette avec Lily-Rose Depp, Laurent Lafitte, Camille Cottin

No Comments

Leave a Comment.