Critique Lou ! Journal Infime – Le film de Julien Neel

Lou le film PosterDécidément la rentrée est très Girly sur cine-toile.com (et ce n’est pas fini !), encore un film avec des personnages féminins principaux ! Ici on est tout de même plus du côté des enfants, des pré ados et surtout des filles, donc. Adapté de la Bande Dessinée éponyme, comprenant jusqu’à présent 6 tomes, scénarisée dessinée par Julien Neel, voici le film qui est également réalisé par l’auteur. Bien que n’étant pas dans la cible première des lecteurs et spectateurs, j’ai rapidement adhéré à ses personnages hauts en couleurs et drôles, son univers bucolique voire kitsch, son ambiance aux couleurs pastel mais loin d’être stupide, bref j’avais hâte de découvrir cette adaptation…Et je n’ai pas été déçue.
Déjà très bien adaptée en dessin animé pour le petit écran, l’univers de Lou est retranscrit à merveille au cinéma, en chair et en os. S’il m’a fallu une dizaine de minutes pour « m’acclimater » aux différents persos et notamment à la voix off de l’actrice qui interprète Lou, j’ai plongé rapidement dans cette ambiance « fait main » avec des décors fouillis mais si représentatif de l’univers de la BD. Cela m’a fait légèrement pensé à l’Ecume des jours pour ce côté sans effets spéciaux et artisanal. Aussi vu les acteurs, ce n’était pas gagné pour me convaincre et j’ai été agréablement surprise. Rien à redire pour la jeune actrice Lola Lasseron et sa copine Mina, idem pour Ludivine Sagnier en mère célibataire gameuse à moitié dépressive, Kyan Khojandi avec perruque et faux nez en Richard le voisin, finalement assez crédible (dont le jeu m’a un peu fait penser à  celui de Dujardin à ses débuts) sans oublier la grand-mère acariâtre interprétée par une Nathalie Baye méconnaissable. Sans oublier les copains ( Tristaaannn) et autres copines qui sont des seconds rôles mais qui sont souvent les plus drôles…Encoreune fois, tout est retranscrit parfaitement sans dénaturer la bande dessinée originale. Le scénario reprend l’histoire du premier tome avec des petites nuances, des détails supplémentaires et aborde forcément la pré-adolescence, l’amitié, l’amour, le passage à l’âge adulte, la famille,…Tout cela de manière subtile et intelligente. Le réalisateur nous fait découvrir chaque personnage (même le chat tient une place importante !), pose l’histoire au fur et à mesure et nous voilà transporté dans un univers qui nous donnera le sourire et ce jusqu’au générique de fin.  Non seulement les plus petits riront mais aussi leurs parents, pas forcément aux mêmes moments. Le film est loin d’être niais et guimauve comme on aurait pu le craindre.

En résumé, Lou ! Journal Infime pourra surprendre plus d’un spectateur si celui-ci ne connait absolument pas le monde de la BD mais est vraiment le film à voir avec sa fille ou son fils pour peu qu’ils soient en pleine préadolescence et illustre parfaitement les relations mère- fille où le monde des adultes se mélangent et se complètent habilement avec celui des enfants. On a hâte de lire le septième et dernier tome de la BD mais aussi de voir un deuxième film qui reprendrait là où le premier s’est arrêté. Et si c’est toujours Julien Neel aux commandes, aucune crainte à avoir.
Au cinéma le 8 Octobre

Bande-Annonce de Lou! Journal Infime

Critique Film – La Reine des Neiges 2 avec les voix avec Emmylou Homs, Charlotte Hervieux, Dany Boon
Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Avis Vidéo – Série The Purge Saison 1 disponible en Blu-ray et DVD
Avis vidéo – Terra Willy, Planète Inconnue avec la voix de’Edouard Baer
Critique Film – Hors Normes de Eric Toledano, Olivier Nakache avec Vincent Cassel, Reda Kateb

No Comments

Leave a Comment.