Critique : Sea Fog, Les Clandestins de Sung Bo Shim avec Yun-seok Kim, Park Yu-chun, Han Ye-Ri

Sea Fog Les Clandestins On ne présente plus le cinéma en provenance de Corée, ah si un peu….Oui il est souvent synonyme de qualité mais aussi de noirceur, de suspense où facilement on bascule dans l’horreur ou à sa limite, je pense notamment à Old Boy, J’ai rencontré le diable, The Chaser, The Host et j’en passe. Sea Fog ne déroge pas à la règle et c’est tant mieux. Coécrit par Bong Joon-ho (Snowpiercer, The Host notamment), c’est le premier film de Shim Sung-Bo.

Sea Fog, drame social à la fois horrible et humain

Sea Fog s’inspire d’un fait réel et est adapté d’une pièce de théâtre,il se passe en 1998 et la majeure partie du film se passe sur une bateau de pêche en compagnie du capitaine et de son équipage composé de 4 marins. Alors que la pêche est de plus en plus mauvaise, le capitaine veut racheter son bateau sinon il le perdra en plus de son job et de ses hommes. Pour cela il va accepter de transporter clandestinement des migrants en provenance de Chine, malheureusement tout ne va pas se passer comme il se doit. Entre les éléments naturels qui vont se déchaîner et le comportement de certains sans oublier les contrôles, le bateau va se transformer tel un radeau de la Méduse…
Le film prend alors des tournures de huis-clos, entre femmes convoitées par les marins, clandestins qui vont se révolter, histoire d’amour,…Face à un drame, les comportements des hommes vont se révéler alors qu’ils ne leur reste qu’une petite chance de survivre.

Sea Fog

Rempli de métaphores, Sea Fog contient des messages quant à la nature humaine mais aussi livre une réflexion sur notre société entre chômage, immigration… Aussi c’est malheureusement souvent dans certaines situations quasi désespérées que les instincts les plus viles de certains se révèlent mais aussi les plus beaux avec cette histoire d’amour sincère, fraîche et innocente qui donne une lueur d’espoir à l’ensemble. Les personnages sont loin d’être caricaturaux, tout au long du film ils passeront d’ailleurs pour la plupart à différents états ou réagiront de manière inattendue, rien n’est prévisible et parfois drôle.
Avec une réalisation excellente, des scènes et des plans ultra soignés, des effets de lumière à tomber par terre, des acteurs crédibles, un scénario ultra travaillé Sea Fog est un très bon film certes difficile mais à la fois humain et poignant. Si l’on met de côté cet épilogue qui n’était pas nécessaire, un détail quand on voit le résultat final. Du cinéma de très haut niveau !

Sea Fog sort en salles le 1er avril 2015. Vu en VOSTFR. Attention certaines scènes risquent de heurter la sensibilité de certains spectateurs.

Bande-Annonce Sea Fog – Les Clandestins

Sortie Video – Traîné sur le bitume de S. Craig Zahler avec Mel Gibson, Vince Vaughn
Rattrapage Vidéo – Les Fauves de Vincent Mariette avec Lily-Rose Depp, Laurent Lafitte, Camille Cottin
Rattrapage Vidéo – Monsieur (Sir) de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber
Rattrape Vidéo – L’Heure de la Sortie avec Laurent Lafitte, Emmanuelle Bercot, Pascal Greggory
Critique Film – Tolkien avec Nicholas Hoult, Lily Collins, Colm Meaney
Critique Film – Parasite de Bong Joon-Ho

No Comments

Leave a Comment.