Avis VOD / e-cinéma : Everly avec Salma Hayek, Togo Igawa, Hiroyuki Watanabe

Everly Vu récemment dans le très beau et cruel Tale of Tales, Salma Hayek revient dans un direct-to-VOD autrement dit en « e-cinema ». Elle incarne Everly, indic des flics infiltrée parmi la mafia, elle est, dès les premières minutes en très mauvaise posture puisqu’elle semble avoir été démasquée. Enfermée dans un grand appartement et plus précisément dans la salle de bain dès le début du film, elle va devoir s’en sortir toute seule…

Complètement allumé, Everly démarre sous les chapeaux de roues, sans aucun temps mort, offrant des gunfights violents et plutôt saignants. Ne cachant pas ses références du côté de Robert Rodriguez et de son copain Tarantino avec leurs films estampillés ‘Grindhouse » les bavardages en moins; amateur de finesse et autres délicatesses passez votre chemin. En revanche si Salma Hayek ne vous laisse pas indifférent(e), vous allez être content(e). A défaut d’être une grande actrice (dans tous les sens du termes) on la voit presque sous toutes les coutures avec son accent hispanique et sa poitrine opulente. Elle est au coeur de cette histoire certes simple et parsemée d’invraisemblances qui est quasi un huis-clos bourré de bastons, de rafales de tirs. Oui vous l’aurez compris Everly est un film plutôt excessif enchaînant carnages sur carnages.
En bref, Everly n’est pas le genre de film qui vous fera réfléchir, plutôt un plaisir coupable qui n’apporte pas grand chose au genre, entre cliché de femme forte voire badass au sacré tempérament et un déroulement digne d’un jeu vidéo type FPS, Everly est un sous mélange de Kill Bill et de The Raid mais pas aussi mémorable, mais assez efficace si vous souhaitez vous vider la tête à l’instar de toutes les armes à feu utilisées dans ce film.survolté.

Everly est disponible en e-cinéma sur la majorité des plateformes VOD depuis le 17 juillet 2015. Vu en VOSTFR

 

Bande Annonce du film Everly

 

 

 

Rattrapage Vidéo – Spiderman: New Generation
Critique Film – Séduis moi si tu peux (Long Shot) de Jonathan Levine avec Charlize Theron, Seth Rogen
Rattrapage Vidéo – Le Retour de Mary Poppins de Rob Marshall avec Emily Blunt, Colin Firth
Critique Film – Nous Finirons Ensemble de Guillaume Canet avec François Cluzet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche
Critique Film – Ne Coupez Pas ! de Shin’ichirô Ueda
Rattrapage Vidéo – Casse-Noisette et les quatre royaumes

No Comments

Leave a Comment.