Critique du film : Une vie entre deux océans de Derek Cianfrance avec Michael Fassbender, Alicia Vikander, Rachel Weisz

Une vie entre deux océans Adapté du best-seller éponyme de M.L Stedman, une vie entre deux océans est le quatrième film de Derek Cianfrance après The Place Beyond The Pines qui m’avait assez touchée dans sa première partie notamment.

Il est aussi question de filiation dans ce mélodrame romantique qu’est Une vie entre deux océans, se passant un peu après la première guerre mondiale, en Australie. Tom Sherbourne est un ancien combattant traumatisé par ce qu’il a vécu et décide de se présenter à un poste de gardien de phare sur l’île déserte de Janus.

Avant de partir il fait rapidement la connaissance d’Isabel une jeune femme avec laquelle il va d’abord entretenir une relation épistolaire. Celle-ci viendra la rejoindre sur son île et devenir sa femme. Après des mois à savourer leur bonheur et leur passion, leur futur se ternit un peu car il semble difficile pour elle d’avoir un enfant… Leur espoir revient alors qu’une barque s’échoue sur la plage avec notamment à son bord un bébé bien vivant…

A travers cette histoire d’amour d’antan mais paradoxalement intemporelle, Une vie entre deux océans reprend les mêmes thèmes que The Place Beyond the Pines entre la famille, le (poids du) secret élément fédérateur ou destructeur du couple. Alors que le duo de comédiens est irréprochable dans leur interprétation (Michael Fassbender et Alicia Vikander sont depuis en couple à la ville, à suite de ce film d’ailleurs), je m’attendais à un tire-larmes dans le bon sens du terme et contre toute attente le film m’a peu émue (peut-être excepté la fin) et je ne sais pas encore tout à fait encore pourquoi…Peut-être les longueurs, une impression de répétition et des tournures ou choix des personnages peu approfondis qui donne le sentiment qu’ils changent d’avis un peu trop facilement ou que leur choix sont parfois un peu rapide voire stupide.

L’histoire foisonne de métaphores entre l’environnement, les éléments naturels, cette île qui porte le nom de Janus qui n’est autre que le dieu romain qui représente le commencement mais aussi la fin et les choix…La vie, l’amour, la mort, le pardon, la rédemption tant de sujets que l’on peut extraire d’une vie entre deux océans avec au centre un enfant. Malheureusement tout cela n’a pas suffit pour m’emporter totalement dans ce drame romantique et ce malgré la musique d’Alexandre Desplat…

Une vie entre deux océans sort au cinéma le 5 Octobre. Vu en VOSTFR.

Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp
Critique Film – A Couteaux Tirés avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas, Jamie Lee Curtis,
Critique Film – La Reine des Neiges 2 avec les voix avec Emmylou Homs, Charlotte Hervieux, Dany Boon
Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Avis Vidéo – Série The Purge Saison 1 disponible en Blu-ray et DVD

No Comments

Leave a Comment.