Critique du film Hostiles de Scott Cooper avec Christian Bale, Rosamund Pike, Wes Studi

HostilesRéalisateur des Brasiers de la colère et dernièrement Strictly Criminal Scott Cooper revient avec une western : Hostiles. L’histoire se passe à la fin du 19ème siècle au Nouveau Mexique où le capitaine de Cavalerie Joseph Blocker ancien héros de guerre rêve de raccrocher, est gardien de prison. Sur ordre de ses supérieurs il a ordre de ramener un chef de guerre Yellow Hawk, un chef amérindien Cheyenne et sa famille sur les terres de ses ancêtres dans le Montana. Le convoi s’en va traverser des terres où la violence et la mort règnent en maîtres.

Hostiles est un western âpre, brutal avec des premières minutes qui annoncent la couleur. L’ambiance est posée, elle sera surtout pesante et triste tout le long du film mais non dénuée d’actions. Entre attaques violentes, traîtres, femme esseulée,… Au fil de son voyage, la chevauchée va enterrer ses morts. Pas de manichéisme, les personnages entre la famille amérindienne, la cavalerie sont tous touchants avec Christian Bale et Rosemund Pike au premier plan. Ils se posent des questions, parfois et souvent silencieusement au gré de regards et non-dits.

On regrettera le peu de développement fait sur les Native Americans et trop de références bibliques… Hostiles est un peu long on reprochera aux réalisateurs et scénaristes de tirer parfois un peu trop sur la corde (sortez les mouchoirs) dans ce western utilisant un peu trop les clichés du genre. L’ensemble reste tendu et captivant j’ai été curieuse du sort réservé à cette chevauchée qui va braver bien des dangers dans des paysages magnifiques à travers une photographie superbe.

Hostiles

Bien qu’ayant quelques petits défauts, Hostiles est un très bon western comme l’on n’en voit peu souvent, où les personnages sont rongés par la culpabilité entre justice et vengeance. Dans cet enfer on nous montre à la fois les défaillances de l’homme mais aussi sa résilience avec une lueur d’espoir, contre toute attente, de l’horrible peuvent peut-être naître de jolies choses.

Hostiles sort au cinéma le 14 mars 2018. Vu en VOSTFR

Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz
Critique Film – L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo
Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp
Critique Film – A Couteaux Tirés avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas, Jamie Lee Curtis,
Critique Film – La Reine des Neiges 2 avec les voix avec Emmylou Homs, Charlotte Hervieux, Dany Boon

No Comments

Leave a Comment.