Critique : Poltergeist (2015) de Gil Kenan avec Sam Rockwell, Rosemarie DeWitt, Jared Harris

Poltergeist (2015) Plus de 20 ans après le film original éponyme de Tobe Hooper, le réalisateur/producteur Sam Raimi s’est associé avec Gil Kenan (pas très connu) pour nous offrir le remake de Poltergeist, film d’épouvante qui a marqué son époque et qui est aussi un film de référence quant aux histoires de maisons hantées. Difficile d’être à la hauteur même avec les moyens du jour. Autant le dire tout de suite le Poltergeist de 2015 ne nous a pas scotché mais a tous les bons ingrédients pour vous faire (parfois) frissonner. Le film a également le mérite de s’adapter à notre époque en re-visitant quelques scènes cultes. Rappelons le pitch, les Bowen et leurs 3 enfants emménagent dans une nouvelle maison et rapidement, les enfants sont victimes de phénomènes paranormaux et la petite dernière, Maddy se fait happer par des forces surnaturelles. Elle tentera alors de communiquer avec sa famille via l’écran de télévision.
L’effet de surprise n’est donc pas là, mais au moins nous n’attendons pas beaucoup de temps avant d’assister aux attaques surnaturelles et souvent efficaces, entre les arbres voleurs d’enfants, les sons via le téléphone portable (encore un beau placement produit pour l’enseigne à la pomme, soit dit en passant), un clown menaçant…Il faut dire que tout le monde en prend pour son grade surtout le petit Griffin (interprété par Kyle Catlett, qui était cependant bien meilleur dans l’extravagant voyage du jeune et prodigieux T.S Spivet).
Mais ce Poltergeist a quelques défauts. En plus d’avoir le fantôme de son prédécesseur qui plane au dessus de ses nombreux plans, il y a quelques clichés et dialogues ridicules peu crédible, je pense notamment à une scène entre le père de famille et « le spécialiste en phénomènes paranormaux » ou bien encore sachant leur petit garçon peureux, celui-ci dort dans une chambre avec juste au dessus de son lit un vasistas sans store donnant sur un arbre aux branches intimidantes sans parler des ombres…Bref on va dire que ses parents ont d’autres choses à penser…Certaines scènes au contraire sont réussies, je ne vous les dévoilerais pas mais il y en a plusieurs, et il y en a même une qui m’a un peu émue.
En bref, Poltergeist reste un bon film pour les amateurs du genre, loin d’être indispensable mais il vous fera passer un bon moment si vous souhaitez frissonner un peu à l’approche de l’été.

Poltergeist sortira au cinéma le 24 juin 2015. Vu en VOSTFR et en 3D (inutile). La projection a été suivie d’une session avec Jean-François Rottier, astrologue et voyant.

Bande-annonce du film Poltergeist 2015

Sortie VOD – The Informer avec Joel Kinnaman, Rosamund Pike, Clive Owen
Critique Film – Radioactive de Marjane Satrapi avec Rosemund Pike, San Riley
Critique Film – Une Sirène à Paris de Mathias Malzieu avec Nicolas Duvauchelle, Marilyn Lima
Critique Film – Vivarium de  Lorcan Finnegan avec Jesse Eisenberg, Imogen Poots
Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz

1 Comment

  1. Personnellement, j’ai préféré la version originale du film. Je ne vais pas dire que celle-ci est ratée, mais elle n’a pas su me satisfaire.

    Reply

Leave a Comment.