Critique du film : Legend de Brian Helgeland avec Tom Hardy, Emily Browning

Legend La mafia, les gangsters qui ont réellement existé sont un sujet sans limite pour les cinéma et de beaux films avec des acteurs habités par leur personnage font souvent office de films cultes. Après le récent et plutôt bon Strictly Criminal avec sa mafia irlandaise du côté de Boston dans les années 70, on traverse l’océan Atlantique pour cette-fois-ci, ici se retrouver dans le « east end » de Londres, dans les années 60.
Reggie et Ronnie Kray sont deux frères jumeaux (incarnés par le même acteur Tom Hardy) deux gangsters qui règnent sur ce quartier, l’un plutôt dans la retenue, posé, beau gosse dont va rapidement tomber amoureuse la soeur de l’un de ses sbires, chauffeur. L’autre frère homosexuel est complètement schizophrène et ses décisions sortent donc de l’ordinaire et ne sont pas toujours très bonnes. Ils ont un point commun, faire tourner leur business, l’étendre, faire des partenariats et se défendre contre les bandes concurrentes ennemis. Liés par le sang, ils sont souvent en désaccord et mène une relation fraternelle, je t’aime moi non plus à l’image de cette scène de bagarre violente qu’ils se livrent tous les deux où malgré tout ils retiennent quelques-uns de leurs coups afin de ne pas se tuer mutuellement.
Si la réalisation est soignée, l’utilisation du split screen, de quelques montages et d’effets judicieux, Legend reste somme toute classique et n’apporte rien de nouveau au genre si ce n’est cette relation fraternelle qui ajoute une certaine originalité. Le film vaut clairement pour la performance de Tom Hardy, qui vous surprendra à penser parfois que vous avez à faire à deux acteurs différents.

En bref, peu de surprises au niveau du scénario, on assiste à l’ascension puis à la chute de ce clan, c’est parfois un peu long, un film à réserver pour les fans de film sur la mafia et/ou des inconditionnel(les) de Tom Hardy, probablement l’un des meilleurs acteurs de sa génération.

Legend sort en salles le 20 janvier 2016. Vu en VOSTFR

Critique Film – La Baleine et l’Escargote
Critique Film – Relic de Natalie Erika James, a vec Emily Mortimer, Robyn Nevin, Bella Heathcote
Critique – Chien Pourri, la vie à Paris !
Critique Film – Light of my Life de et avec Casey Affleck, Anna Pniowsky
Critique Film – The Vigil de Keith Thomas avec Dave Davis
Sortie VOD – J’y Crois Encore avec KJ Apa, Britt Robertson

1 Comment

Leave a Comment.