Critique : Libre et Assoupi de Benjamin Guedj avec Baptiste Lecaplain, Felix Moati, Charlotte Le bon

Libre et AssoupiSynopsis : Sébastien n’a qu’une ambition dans la vie : ne rien faire. Son horizon, c’est son canapé. Sa vie il ne veut pas la vivre mais la contempler. Mais aujourd’hui, si tu ne fais rien… Tu n’es rien. Alors poussé par ses deux colocs, qui enchaînent stages et petits boulots, la décidée Anna et le pas tout à fait décidé Bruno, Sébastien va devoir faire … Un peu. En salles le 7 mai 2014. Séance de questions/réponses après la projection avec Benjamin Guedj et Baptiste Lecaplain

Adapté du premier roman de Romain Monnery « Libre, seul et assoupi » (que je n’ai pas lu), Benjamin Guedj livre également son premier long-métrage en tant que réalisateur et choisit un trio de jeunes comédiens avec Felix Moati (vu dans Télé-gaucho) et l’ex miss météo du Grand Journal Charlotte Le Bon ou humoriste à l’instar du sympathique Baptiste Lecaplain (que j’avais vu en spectacle pour son one man-show « Baptiste se tape l’affiche »). Dans Libre et Assoupi, on parle de la jeunesse (X ou Y on s’en tape) surtout des moins de trente ans qui veulent ou hésitent à passer à l’âge adulte, se construire une vie qui s’en apparente en tout cas…Tous ? Non pas Sébastien (interprété par Baptiste Lecaplain) qui n’a aucun objectif, ah si un seul: ne rien faire…Passer le temps allongé avec un bouquin ou non est son passe temps favori. Non, malgré le nombre de ces diplômes, une bonne culture générale orientée Littérature, Lettres et langues, pas question de se trouver un boulot, aucune envie de construire quelque chose, non uniquement vivre sans contraintes et s’inscrire pour toucher le RSA…Ce qui va lui permettre de vivre en Coloc à Paris avec Bruno un personnage qui enchaîne les p’tits boulots à la noix, un personnage un peu lunaire qui ne sait pas trop ce qu’il veut à part plaire et coucher avec Anna la troisième Coloc bien décidée à monter les échelons dans son boulot et à sortir avec…Sébastien.
OK, présenté ainsi vous allez penser que Libre et Assoupi n’est qu’une Nième comédie pour d’jeuns avec une histoire d’amour, et bien pas que…Tout avec finesse et délicatesse, il s’interroge sur le passage à l’âge adulte et au nombre de responsabilités qui s’ajoute passé ce niveau. Le film peut paraître un peu long car oui regarder et écouter un mec qui ne fait rien de ses journées ça peut lasser, mais la réalisation, les dialogues et les scènes parfois assez drôles font que tout passe plutôt très bien.

Il faut dire que le film est largement porté par le trio de comédiens et l’alchimie qui en ressort avec pourtant un Baptiste à contre emploi, lui connu pour être plutôt une pile électrique alors que son perso est très cool et calme (mais non dénué d’humour), un Felix Moati drôle aussi et une Charlotte Le Bon parfaite. En bref, cette comédie légère est une vraie bouffée d’air, vous fera sourire et rire plus d’une fois sans oublier vous faire interroger sur le sens de votre vie, surtout si vous avez moins de 30 ans.

Critique Film : Creed 2 de  Steven Caple Jr. avec Michael B. Jordan, Sylvester Stallone, Tessa Thompson
Critique Film – Miraï, Ma Petite Soeur de Mamoru Hosoda
Sortie Vidéo – Papillon de Michael Noer avec Charlie Hunnam, Rami Malek, Eve Hewson
Critique Film – Mortal Engines de Christian Rivers avec Hera Hilmar, Hugo Weaving, Robert Sheehan
HP, La Nouvelle Série OCS Signature
Critique Film – Pupille de Jeanne Herry avec Elodie Bouchez, Sandrine Kiberlain, Gilles Lelouche

No Comments

Leave a Comment.