Critique : Tron l’héritage (Tron Legacy) de Joseph Kosinski

Synopsis : Sam Flynn, 27 ans, est le fils expert en technologie de Kevin Flynn. Cherchant à percer le mystère de la disparition de son père, il se retrouve aspiré dans ce même monde de programmes redoutables et de jeux mortels où vit son père depuis 25 ans. Avec la fidèle confidente de Kevin, père et fils s’engagent dans un voyage où la mort guette, à travers un cyber univers époustouflant visuellement, devenu plus avancé technologiquement et plus dangereux que jamais…Sortie le 9 février 2011 en 3D

28 ans après, le célèbre film pour amateurs de jeux vidéo nous revient et forcément les processeurs, cartes graphiques, consoles et autres ordinateurs ont bien changé…Egalement au cinéma d’ailleurs. Si en son temps, Tron était précurseur dans l’intégration d’images générées par ordinateur dans les films (images de synthèse, effets de rétro-éclairages, décors virtuels), il n’avait pas rencontré le succès escompté peut-être parce que justement il touchait un public spécifique de geeks.

A la lecture du synopsis vous comprendrez que le scénario manque d’originalité et en même temps permettra aux plus jeunes générations de regarder le film sans être perdues puisque ce n’est pas à proprement dit la suite du premier opus. Pour continuer sur les défauts du film, le fils de Jeff Bridges interprété par Garrett Hedlund (vu notamment dans Troie, Eragon, 4 frères) manque cruellement de charisme par rapport en son temps et encore maintenant à son père interprété par Jeff Bridges. Enfin si affalé dans votre siège vous passez sur certains dialogues un peu insipides et ridicules alors vous allez passer un bon moment « On the grid », dans le monde de Tron.

Car la force du film réside ailleurs et notamment dans l’image, entre le bleu métallique et l’orange électrique : c’est en effet, visuellement superbe. Après une intro classique qui pose le contexte de l’histoire dans le monde réel, on se fait rapidement aspirer (pixeliser) dans le monde virtuel de Tron et l’action s’enchaîne. On retrouve avec plaisir les fameux combats de freesbees, de disques pardon ;-) sans parler des scènes de combats où les protagonistes chevauchent de sacrés véhicules à l’image des fameuses motos lumineuses ou bien encore d’autres engins volants que je vous laisse découvrir. Tout cela rythmé sur la musique électronique d’un des plus célèbres groupes frenchy : Daft Punk qui booste le film et vous fera sentir les vibrations sous vos pieds pour peu que vous soyez au premier rang dans une salle bien équipée niveau Dolby.C’est vrai que le scénario, j’en reviens, s’emmêle dans des confrontations programs/users/concepteurs/créateurs et l’on pourra deviner ou faire abstraction (je vous le conseille) d’une pseudo philosophie religieuse. En outre, Jeff Bridges combat son double en image de synthèse qu’il a lui même créé, et si certes c’est une première pour un acteur, son sosie se démarque par des mouvements de visage, de démarche un peu mal fait malgré les effets spéciaux…On est loin d’Avatar. Pareil pour la 3D, peut-être était ce dû au fait que je sois au premier rang, j’ai seulement bougé la tête 2 fois évitant quelques « projectiles » et malheureusement je n’ai pas noté des notions de perspectives ou autres effets d’ arrières plans flagrants.

Ces petits détails techniques occultés, Tron L’héritage c’est de l’entertainement à l’état pur, un film « Son & lumières » à la photographie superbe d’un monde artificiel, stérile et aseptisé (ce qui n’était pas gagné d’avance à l’écran) avec des combats futuristes qui vous donneront envie de reprendre du pop-corn ou de vous ruer sur votre Joypad…

Sortie VOD – The Informer avec Joel Kinnaman, Rosamund Pike, Clive Owen
Critique Film – Radioactive de Marjane Satrapi avec Rosemund Pike, San Riley
Critique Film – Une Sirène à Paris de Mathias Malzieu avec Nicolas Duvauchelle, Marilyn Lima
Critique Film – Vivarium de  Lorcan Finnegan avec Jesse Eisenberg, Imogen Poots
Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz

No Comments

Leave a Comment.