Critique : Noé de Darren Aronofsky avec Russell Crowe, Jennifer Connelly, Emma Watson

NoéSynopsis : Russell Crowe est Noé, un homme promis à un destin exceptionnel alors qu’un déluge apocalyptique va détruire le monde. La fin du monde… n’est que le commencement. En salles le 9 avril 2014. Vu en VOSTFR. En présence des acteurs.

Adapté du récit biblique, Noé se voit en charge d’une mission par Le Créateur de ce même monde et pas des moindres celle de le sauver du déluge, donc. Pas besoin de connaître en détail l’histoire car le film se veut de toucher un maximum de public, croyant comme athée. Si le réalisateur nous avait habitués à des films plus « compliqué » niveau scénario comme The Fountain, The Wrestler ou encore Black Swan, il s’attaque ici au blockbuster dont l’histoire s’annonce comme un challenge car à la fois simple mais forcément importante pour une partie du public croyant.

Le film se divise en deux parties, avec une première mêlant habilement le fantastique et « l’historique » dans un monde post-apocalyptique en perdition où il pose les personnages et surtout la famille de Noé gardés par des impressionnants anges déchus transformés en géants de pierre trahis par les hommes eux-même. La seconde est celle, après avoir reçu le message de sauver les siens et toutes les espèces animales existantes et de condamner les hommes viles et mauvais qui se sont entre-tués et qui n’ont pas su sauvegarder le monde qui est le leur; celle de la construction de l’arche.

Si les effets spéciaux sont parfois inégaux en termes de qualité, le déluge en lui-même et l’arche sont réussis en plus de décors en terre islandaise palliés à une photographie plutôt réussie, ou du moins des scènes visuellement époustouflantes ou/et d’une grande intensité.
Noé a certainement ce défaut de vouloir plaire à un maximum de monde et a ainsi mêler la fiction et le récit biblique ce qui forcément décevra les personnes n’acceptant pas ce mélange. Pour ma part, il m’a bien plus même si je n’ai pas forcément adhéré à certains messages un peu grossiers et inapplicables ou en décalage avec notre époque. Restent les acteurs qui livrent une performance incroyable, un Russell Crowe qu’on ne présente plus et qui incarne encore ici un personnage emblématique puissant, mais non dénué defauts. Coup de chapeau également à Emma Watson et à l’interprète du monde de Charlie ou Percy Jackson : Logan Lerman. Les deux nous font oublier leurs précédents personnages célèbres.

En bref, si Noé peut paraître un peu long dans cette seconde partie où il a très certainement fallu ajouter d’autres événements et enjeux critiquables, c’est un film grandiose intemporel où l’action et l’émotion sont omniprésents dans un mélange de fantastique et de péplum, gros spectacle !

Livre – Gastronogeek Special Kids de Thibaud Villanova
Rattrapage Vidéo – Spiderman: New Generation
Critique Film – Séduis moi si tu peux (Long Shot) de Jonathan Levine avec Charlize Theron, Seth Rogen
Rattrapage Vidéo – Le Retour de Mary Poppins de Rob Marshall avec Emily Blunt, Colin Firth
Livre Cinéma – 100 Grands Films Pour Les Petits de Lydia et Nicolas Boukhrief
Critique Film – Nous Finirons Ensemble de Guillaume Canet avec François Cluzet, Marion Cotillard, Gilles Lellouche

No Comments

Leave a Comment.