Critique : The Search de Michel Hazanavicius avec Bérénice Bejo

The Search Célèbre depuis ses deux opus OSS 117 et surtout depuis son film muet The Artist (oui que je n’ai pas encore vu…) lui ayant rapporté maintes récompenses dont un Oscar, un César, un Golden Globe, un BAFTA et j’en passe, Michel Hazanavicius surprend encore avec The Search, rompant avec ses films précédents laissant tomber notamment la comédie pour nous livrer un film de guerre frisant le documentaire, un véritable drame qui m’a dans l’ensemble touchée et sensibilisée à ces guerres modernes qui font partie de notre quotidien via les média et auxquels on ne fait plus vraiment attention…
Le film nous dresse le destin de 4 personnages lors de la seconde guerre de Tchétchénie en 1999, cette guerre peu médiatisée où suites aux attentats perpétrés par des extrémistes Tchétchènes, l’armée Russe intervient sur le territoire séparatiste pour en reprendre le contrôle…Mais comme toute guerre moderne, de nos jours ceux qui sont les premières et les plus nombreuses victimes sont les civils…
On suit donc un petit garçon orphelin traumatisé par ce qu’il a vu et vécu et qui va être recueilli par une chargée de mission pour l’UE, interprétée par Bérénice Béjo, alors que sa sœur Raïssa part à sa recherche parmi les civils…Pendant ce temps un jeune homme Kolia se retrouve enrôlé dans l’armée Russe.
On suit donc ces personnages mais les 4 sont traités de manière inégale…Le petit garçon et le jeune militaire sont ceux auxquels on s’intéresse le plus, on s’attache et on veut savoir comment le premier va retrouver sa condition d’être humain, un espoir, une vie alors que l’autre va perdre toute humanité et va devenir une machine à tuer …Le film reste prenant, limite documentaire mais est lourd de part son ambiance, son atmosphère, il est réaliste et du fait notamment de tous ces acteurs non-professionnels pour la majorité avec ce petit garçon et ses grand yeux qui font passer différentes émotions.

Toutefois The Search n’est pas exempt de défauts. Il avait notamment été mal accueilli au festival de Cannes notamment par sa longueur (plus de 2h30), pour sa sortie au cinéma le film a subi un raccourci et donc un nouveau montage puisqu’il dure environ 2h15. Mais à mon goût, je l’ai trouvé parfois encore trop long, il y a des scènes qui m’ont paru inutiles, limite dans le patho, notamment lorsque le petit garçon se livre enfin et raconte ce qui lui est arrivé (alors que nous spectateurs avons été témoin et avons « subi » visuellement et psychologiquement ce qu’il a vécu), le personnage de Carole n’est pas du tout attachant, peu développé, de plus je trouve que l’interprétation de Bérénice Béjo n’est pas top, peut-être dû à un scénario et des dialogues trop légers et à vrai dire inintéressants…A contrario il y a des scènes qui vous feront verser des larmes, ou bien encore détourner la tête tant le violence physique et psychologique que va également subir ce jeune russe (l’acteur professionnel y est remarquable) est limite supportable ou d’autres plutôt magnifiques je pense à certains plans mais aussi à ce merveilleux passage où le petit garçon retrouve le sourire, s’amuse, se lâche…

En bref, The Search est un drame réaliste, un film de guerre dont le contexte n’est pas commun, un film marquant qui vous fera réfléchir. Malgré tout dans cette misère humaine et cette absurdité qu’est la guerre, il vous laissera entrevoir un peu d’espoir dans les yeux de ce petit garçon, même si la fin du film est particulièrement brutale.

Le film sort le 26 novembre 2014. Je l’ai vu en VOSTFR et la projection a été suivie d’une session très intéressante de questions et réponses avec Michel Hazanavicius.

Bande Annonce et Extrait The Search

Rattrapage Vidéo – Les Fauves de Vincent Mariette avec Lily-Rose Depp, Laurent Lafitte, Camille Cottin
Rattrapage Vidéo – Monsieur (Sir) de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber
Rattrape Vidéo – L’Heure de la Sortie avec Laurent Lafitte, Emmanuelle Bercot, Pascal Greggory
Critique Film – Tolkien avec Nicholas Hoult, Lily Collins, Colm Meaney
Critique Film – Parasite de Bong Joon-Ho
Critique Film – Ma de Tate Taylor avec Octavia Spencer

No Comments

Leave a Comment.