Critique du film Alice de l’Autre Côté du Miroir avec Mia Wasikowska, Johnny Depp, Helena Bonham Carter

Alice de l'autre côté du miroir 6 ans après le premier Alice au pays des merveilles réalisé par Tim Burton, voici le deuxième film qui s’inspire très librement du 2ème livre de Lewis Carroll : Alice de l’autre côté du miroir.

Dans ce second opus Alice (Mia Wasikowska) va retourner rejoindre ses amis imaginaires en passant à travers un miroir pour venir en aide au chapelier fou (Johnny Depp) qui s’est mis en tête de retrouver sa famille perdue. Pour cela, grâce au Temps (Sacha Baron Cohen), elle va retourner dans le passé…Mais « il est impossible de changer le passé, en revanche on peut en retirer des leçons… »

Alors que le réalisateur a changé puisque c’est James Robin aux commandes, à l’instar du premier épisode le cahier des charges demandé par Disney reste quasi le même. Au regard des décors, des effets spéciaux, Alice de l’autre côté du miroir possède la même esthétique quitte à avoir une overdose de CGI, pourtant bien réalisés. On retrouve également les mêmes personnages, les mêmes acteurs mais là aussi je me suis lassée de voir Johnny Depp et Helena Bonham Carter surjouer constamment. Un nouveau personnage intéressant est de la partie mais malheureusement reste peu exploité c’est Le Temps que Sacha Baron Cohen interprète avec brio même s’il lui manque une pointe de folie.

Le voyage temporel est la toile de fond principale d’Alice de l’autre côté du miroir et malgré quelques bonnes idées, le film est un peu répétitif, les enjeux des retours dans le passé d’Alice ou de la dame de coeur sont à la longue un peu dénués d’intérêts.

En bref, Alice de l’autre côté du miroir est un bon divertissement familial (à partir de 8 ans) mais pas vraiment nécessaire. Il manque un peu de folie et d’humour et s’il a peu de références quant au livre de Lewis Carroll il a le mérite en plus de parler de la réconciliation familiale de proposer un message assez moderne avec l’affirmation et l’émancipation de la femme à travers Alice et sa mère, dans le monde réel.

Alice de l’Autre Côté du miroir sort au cinéma le 1er juin en 2D et 3D. Vu en VOSTFR et en 2D.

Critique Film – Ne Coupez Pas ! de Shin’ichirô Ueda
Rattrapage Vidéo – Casse-Noisette et les quatre royaumes
Critique Film – Simetierre avec Jason Clarke, Amy Seimetz, John Lithgow
Prochainement – Donnybrook de Tim Sutton avec Jamie Bell, Frank Grillo, Margaret Quallet
Rattrapage Vidéo – Galveston de Mélanie Laurent avec Ben Foster and Elle Fanning
Critique Film – Le Parc des Merveilles avec les voix de Marc Lavoine, Frederic Longbois, Odah

No Comments

Leave a Comment.