Critique : States of Grace de Destin Cretton avec Brie Larson

States of Grace Représentatif du ciné indé américain, States of Grace est le premier long métrage de Destin Cretton, inspiré par un (son) court-métrage sur le même sujet à savoir : un foyer d’ados difficiles dont pour la plupart l’enfance a été sacrément bafouée. On suit Grace une jeune éducatrice qui tente de leur re-donner un espoir en pansant leurs blessures et en les incitant à regarder vers le futur, alors qu’elle même présente des failles à cause d’événements qu’elle a subit dans son passé.
Entre fiction et documentaire, States of Grace nous présente plusieurs jeunes et leurs problèmes sans jamais (trop) développer leurs personnalités que l’on découvre au fur et à mesure. Si le réalisateur / scénariste ne développe pas trop ces personnages à l’instar de Grace au moins il ne tombe pas dans le patho insupportable. Le réal connaît bien son sujet puisqu’il a lui même été éducateur spécialisé ce qui rend cette comédie dramatique assez touchante.
Cependant, ayant entendu de nombreux échos positifs, j’ai malheureusement été un peu déçue, je m’attendais à une histoire plus forte, plus émouvante, ce qui me laisse penser que le film a un peu été sur-côté.
Ceci dit, cela ne lui enlève en aucun cas son intérêt, l’histoire de Grace est formidable, cette jeune femme forte face à ces ados quasi détruits, alors que personnellement elle est aussi fragilisée par son passé pourtant soutenu par son amoureux aussi éducateur dans le même centre. L’actrice Brie Larson est assez remarquable, quant à John Gallagher Jr. il est plutôt insignifiant.

En bref, States of Grace ne m’a aucunement fait versé une larme mais m’a parfois touché lors de quelques scènes mémorables.

Le DVD comprend un making of et des scènes coupées qui portent bien leur nom !

Disponible en DVD depuis le 17 novembre 2014. Distribué par Condor Entertainment.

Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz
Critique Film – L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo
Test Blu-ray : Le Roi Lion de Jon Favreau avec les voix de Rayane Bensetti, Anne Sila, Jean Reno
Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp
Critique Film – A Couteaux Tirés avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas, Jamie Lee Curtis,

No Comments

Leave a Comment.