Critique du film – Assassin’s Creed de Justin Kurzel avec Michael Fassbender, Marion Cottillard, Jeremy Irons

Assassin's creed le film Ayant été une joueuse de jeux video régulière il y a quelques années, je n’ai malheureusement jamais joué à Assassin’s Creed…(Oui je me suis arrêtée aux Tomb Raider, Dead Space et Bioshock…). Je connais pourtant la licence Assassin’s Creed éditée par Ubi Soft pour en avoir lu et entendu beaucoup de bien. Je n’attendais pas grand chose de ce film si ce n’est, être au moins surprise et passer un bon moment avec notamment un réalisateur plutôt réputé (celui de Mac Beth) ainsi qu’un casting de haute voltige si j’ose dire….Michael Fassbender, Marion Cottillard et Jeremy Irons. Je voulais un peu y croire tant les adaptations de jeux video au ciné ont plutôt mauvaise réputation.

Malheureusement mon avis est mitigé. Nous suivons Callum condamné à mort (Michael Fassbender) qui se retrouve à nouveau vivant en se réveillant dans un centre scientifique ultra sophistiqué possédant une technologie révolutionnaire qui libère la mémoire génétique…Grâce à l’Animus sorte de dispositif à la Matrix, il plonge à l’époque du XVème siècle en Espagne en revivant les aventures de son ancêtre, un assassin qui porte le nom d’Aguilar. Si vous suivez toujours, il va devoir retrouver une pomme mystérieuse contenant le pouvoir du libre-arbitre….Alors que dans l’époque actuelle, il devra faire face à une redoutable organisation, celle de l’Ordre des Templiers…

Vous suivez toujours ? Le gros point noir du film est vraiment le scénario, les quelques longueurs du film, les trop nombreux passages entre le passé et le présent qui deviennent à la longue répétitif sans oublier les effets sonores à outrance pour peut-être pallier au vide dans lequel s’engouffrent les assassins de ce film… La direction artistique est le point fort avec le jeu des acteurs qui font ce qu’ils peuvent sans oublier les scènes d’action aux temps de l’Espagne inquisitrice qui sont malgré tout, au final trop peu nombreuses.

En bref, le film est trop inégal, j’en attendais peut-être plus…Restent les scènes d’actions mais les invraisemblances sont trop marquées. Les fans de la franchise du jeu vidéo se feront peut-être un plaisir de redécouvrir « La creed », pour ma part j’ai été déçue.

Assassin’s creed sort au cinéma le 21 décembre 2016. Vu en VOSTFR

Sortie VOD – The Informer avec Joel Kinnaman, Rosamund Pike, Clive Owen
Critique Film – Radioactive de Marjane Satrapi avec Rosemund Pike, San Riley
Critique Film – Une Sirène à Paris de Mathias Malzieu avec Nicolas Duvauchelle, Marilyn Lima
Critique Film – Vivarium de  Lorcan Finnegan avec Jesse Eisenberg, Imogen Poots
Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz

No Comments

Leave a Comment.