Critique Film – Maléfique, Le pouvoir du mal avec Angelina Jolie, Elle Fanning

Maléfique, le pouvoir du malSuite du premier film Maléfique qui se focalisait sur les origines de la méchante de la Belle au bois dormant, dans ce second opus, Aurore accepte la demande en mariage du prince Philippe. Mais ce n’est pas vraiment au goût de la mère de ce dernier et Maléfique…

Si le scénario est plutôt simple, Maléfique le pouvoir du mal est visuellement très réussi. Alors que l’histoire est assez prévisible, le film s’étend un peu sur la longueur inutilement. Côté casting, on reprend (presque) les mêmes et on recommence…Notamment avec Angelina Jolie qui incarne à merveilles Maléfique, Elle Fanning qui joue Aurore sans réelle passion à l’écran et à noter l’arrivée de l’excellente Michelle Pfeiffer en future belle mère de la princesse.

C’est toujours un plaisir de retrouver Angelina Jolie dans ce rôle si bien que j’ai trouvé que l’on ne l’a voyait pas assez l’écran ! De plus certaines de ses apparitions sont toujours accompagnées d’un peu d’humour, tout en sachant qu’elle n’est pas forcément la plus méchante de l’histoire…

Le film véhicule des messages de solidarité et d’union entre les peuples. Concernant la noirceur du film, cela reste du Disney et donc suffisamment convaincant pour des enfants entre 6 et 10 ans mais ne vous attendez pas à un conte super Dark !

Maléfique 2, le pouvoir du mal n’est pas indispensable mais reste un film fantastique et féerique avec de bonnes scènes d’actions et de très bons effets spéciaux, en bref très divertissant !

Maléfique, le pouvoir du mal est au cinéma dès le 16 octobre 2019. Vu en VOSTFR

Sortie Vidéo – Songbird, le premier film sur le COVID
Sortie VOD – The Last Tree
Sortie Vidéo – Antoinette dans les Cévennes de Caroline Vignal avec Laure Calamy, Benjamin Lavernhe
Sortie Vidéo Enfants – Arte Editions: Kiwi / Chien Pourri aide ses amis
Sortie Vidéo – Les Apparences de Marc Fitoussi avec Karine Viard, Benjamin Biolay
Sortie Vidéo – Le Bonheur des uns… de Daniel Cohen avec Florence Foresti, Bérénice Bejo, Francois Damiens, Vincent Cassel

No Comments

Leave a Comment.