DVD : Pierre Rhabi, Au Nom De La Terre – Documentaire

Pierre Rhabi, au nom de la terreSynopsis : Pierre Rabhi est paysan, écrivain et penseur. Il est l’un des pionniers de l’agro-écologie en France. Amoureux de la Terre nourricière, engagé depuis quarante ans au service de l’Homme et de la Nature, il appelle aujourd’hui à l’éveil des consciences pour construire un nouveau modèle de société où « une sobriété heureuse » se substituerait à la surconsommation et au mal-être des civilisations contemporaines. Disponible en DVD depuis le 20 septembre 2013 distribué par Paradoxe. Le documentaire est réalisé par Marie-Dominique Dhelsing.

Pierre Rhabi, une personne dont j’avais entendu parlée lors de la dernière édition du festival (de cinéma) Atmosphères où il devait faire une intervention à laquelle je n’avais pas pu assister. C’est donc avec plaisir que j’ai visionné ce documentaire qui explique sa philosophie de vie mais surtout ses actions. J’ai toujours été intéressée par ce qu’on appelle l’économie sociale/Social Business, liée à ma « rencontre » avec Le prix Nobel de la paix en 2006 : Muhammad Yunus, mais aussi à toute démarche concernant le développement durable et à l’écologie, au recyclage des déchets par exemple…
Le documentaire nous dresse donc le portrait de cet homme humble, éveilleur de conscience, porte-parole et « pratiquant » de l’agroécologie, celle qui prône l’agriculture qui respecte la nature et intégrant les dimensions économiques aux approches sociales et politiques d’une agriculture mieux intégrée dans la société ». Mais plus qu’un portrait c’est vraiment à travers de ces différentes interventions, activités que le message nous est transmis, qu’elles soient en France, en Afrique ou dans les pays de l’est. En effet, il s’inscrit dans une démarche humaniste, où par exemple au Burkina Faso, il a démontré sur des sols désertiques qu’on a pu développer une agriculture et donc subvenir aux besoins de villages.

Vous aurez compris que la démarche n’est pas une mode passagère et est à l’opposé de l’agriculture intensive bourrée de pesticides et d’OGM, puisqu’ici on parle de compost notamment, d’éléments donnés par la Terre pour cultiver la terre. On est bien sûr dans le Bio mais quelque chose qui n’est pas une tendance passagère ou à la mode. Egalement à préciser, l’idée finale n’est pas de créer une autarcie mais une certaine autonomie (alimentaire) pour se dégager de la dépendance des gros industriels pollueurs.
Comme son anecdote de colibri, l’idée que Pierre Rhabi avance est vraiment que chaque homme apporte sa part (si petite) qu’elle soit à la sauvegarde de notre planète et de mettre de côté notre matérialisme et notre cupidité. Est évoqué, également l’éducation de nos enfants, leur apprendre à admirer ce qui les entoure, la nature, et ainsi le respect envers la terre afin de ne pas tendre dans la sur-consommation.

Au niveau de la réalisation, le documentaire est assez bien fait montrant Pierre Rhabi prêchant la bonne parole dans de petites assos voire à des grandes conférences mondiales, mais petite bémol, tout est abordé en surface, pour en savoir plus, il faudra certainement lire les livres écrits par Pierre Rhabi ou suivre des stages ou des formations donnés par les associations qu’il parraine…

Au nom de la terre vous fera réfléchir et commencer ou prévoir de changer, même à minima, votre quotidien. Je conclurais simplement comme un des livres que j’ai aimé lire « Candide » de Voltaire : « il faut cultiver notre jardin ». Rien que pour cela, cela vaut le coup de visionner ce documentaire.

tous les films de l’année 2014
documentaire

Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp
Terminé – Concours Série – Gagnez 1 coffret DVD de la saison 2 de Killing Eve
Terminé Concours – Gagnez des coffrets DVD de la série Escape at Dannemora
News – Sortie Vidéo : L’intégrale de Twin Peaks pour la première fois en DVD et Blu-ray
Avis vidéo – Terra Willy, Planète Inconnue avec la voix de’Edouard Baer
Test Blu-Ray – Aladdin de Guy Ritchie avec Will Smith, Mena Massoud, Naomi Scott

No Comments

Leave a Comment.