DVD : Waste Land de Lucy Walker avec Vic Muniz

Waste LandSynopsis : Pendant trois ans, Waste Land suit l’artiste brésilien Vik Muniz de Brooklyn, où il vit, à Jardim Gramacho en banlieue de Rio de Janeiro. Dans la plus vaste décharge du monde, il retrouve son Brésil natal pour un projet artistique inédit : photographier les « catadores » (les ramasseurs de déchets recyclables) dans des mises en scènes composées à partir d’objets et matériaux rescapés des poubelles.
Tout au long de cette aventure, le projet va prendre une toute autre dimension. Au fur et à mesure de sa collaboration avec ces personnages hors du commun, Vik va saisir tout le désespoir et la dignité des catadores, alors même qu’ils parviennent à réinventer leur vie en prenant part à son œuvre d’artiste.
Produit par Fernando Meirelles et rythmé par les mélodies de Moby, le film de Lucy Walker propose une réflexion sur la responsabilité de l’artiste envers son environnement et sur l’idée utopique qu’une œuvre peut parfois changer une vie.
WASTE LAND nous offre la preuve éclatante du pouvoir de l’art, au delà de la frénésie des cotes des artistes contemporains, redonnant ainsi un nouveau sens à la valeur de l’œuvre. Sortie en DVD le 5 juin 2012. Distribué par Zylo.

Bon pas facile d’épiloguer après un synopsis aussi complet que celui-ci, hein ? Un peu réticente au début, oui un documentaire en VO, c’est à dire Brésilien, ouf sous-titré cela pouvait paraître un peu hard quand on ne connaît pas la langue…Mais bon le Brésil sent le sable chaud, le soleil, la danse, le foot et les Caïpirhinas…Ben non pas dans Waste Land qui, après nous avoir présenté rapidement l’artiste brésilien Vic Muniz vivant à New-York et ses oeuvres, le documentaire nous plonge directement avec lui dans la plus grande décharge du monde avec les catadores, ses hommes et ses femmes, qui au lieu de plonger dans la drogue, l’alcool ou la prostitution, décident de trier des déchets qui arrivent par tonnes des favelas mais aussi des quartiers chics de Rio, afin de les recycler.

Après avoir interrogés plusieurs de ces ramasseurs de déchets, avec son photographe, Vic Muniz choisit quelques hommes ou femmes, tous souriants malgré la misère et la fatalité qu’ils ont souvent vécus ou vivent encore alors qu’ils ne sont pas encore à la moitié de leur vie pour la majorité. Sa première idée étant de les photographier dans des pauses originales ou célèbres dans ce milieu nauséabonde aux allures de fin du monde où ils viennent travailler tous les jours…Puis son idée se précise quant à reproduire ses photos avec les déchets de la décharge et de laisser ces mêmes personnes colorier, re-dessiner leur portrait/pause avec des matières à l’origine reléguées à la décharge. Sortis de leur quotidien, de leurs histoires, ces catadores sont pour la majorité très touchants sous leur optimisme et abnégation, ils savent bien que leur vie n’est pas joyeuse et ce projet artistique va les rebooster et même pour certains changer leur vie.
Toutes les ventes des photos « reconstituées » ont d’ailleurs été reversées à l’association/syndicat des catadores ceux qui leur a permis de continuer à défendre leur droit mais aussi de construire certaines infrastructures éducatives pour leur communauté.

Bercée par la musique de Moby et au-delà d’un message alarmant envers les consommateurs que nous sommes, Waste Land est une très belle histoire qui a redonné des ailes et de l’espoir à certains catadores; ou tout simplement démontre que l’art peut être aux services des plus démunis.

Découvrez aussi plein d’autres films sur Cinetrafic dans la catégorie Documentaire ainsi que la catégorie Film récent.

 

Informations Techniques du DVD
Image : 16/9
Son : 2.0
Langue : Anglais, Brésilien, Sous-titres français

Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Concours – Gagnez des coffrets DVD de la série Escape at Dannemora
News – Sortie Vidéo : L’intégrale de Twin Peaks pour la première fois en DVD et Blu-ray
Avis Vidéo – Série The Purge Saison 1 disponible en Blu-ray et DVD
Avis vidéo – Terra Willy, Planète Inconnue avec la voix de’Edouard Baer

No Comments

Leave a Comment.