Critique : Les Kaïra de Franck Gastambide avec Medi Sadoun, Franck Gastambide, Jib Pocthier

Synopsis : Mousten, Abdelkrim et Momo sont trois potes d’enfance qui ont toujours vécu dans leur cité de Melun. Casquettes enfoncées sur la tête et baskets aux pieds, tous les trois ont le même problème : désespérément célibataires, ils passent leurs journées à laisser s’écouler leurs vies, sans motivation ni ambition. Jusqu’au jour où ils découvrent une annonce dans un magazine porno qui propose un casting pour devenir une « Star du X ». En galère de filles et d’argent, la quête de ce qui leur semble être alors le meilleur métier du monde va se transformer en un parcours initiatique et devenir la plus importante aventure de leurs vies. Sortie le 11 juillet 2012.

A l’origine une web-série « Kaïra shopping » acquise et diffusée par Canal+, série que je n’ai jamais regardée, avec pas moins de 50 épisodes d’environ 2 minutes chacun parodiant le télé-achat mais en version banlieue, plutôt « Kaïra » donc.
Franck Gastambide nous offre ici le scénario, la réalisation d’un long-métrage, en plus d’assurer l’un des rôles principaux de ce trio de choc « Moustène ». Accompagné de ces 2 habituels acolytes, Abdelkrim et Momo le nain, ils zonent et galèrent toujours dans la même banlieue quand ils s’imaginent devenir quelqu’un en postulant à un casting de films pornos…

Alors oui, les Kaïra, c’est de l’humour et des blagues parfois graveleuses à la pelle en voici en voilà, tout au long du film, des gags en-dessous de la ceinture et forcément un côté réaliste dans les attitudes, le langage de ces fameuses Kaïra que tout le monde connaît ou a au moins croisé un jour, surtout si vous habitez en banlieue française d’une grande ou moyenne ville.
Soit vous plongez et suivez ces 3 compères au style de vie bien marqué ainsi que dans leurs naïvetés, idioties et péripéties parfois grotesques mais souvent drôles, soit vous êtes hermétiques aux « zy-va » et aux situations parfois excessives que permet le milieu du film X.
Pour ma part, j’ai plutôt accroché et bien ri malgré une petite lassitude vers la fin. Les Kaira reste une comédie française, certes qui paraîtra un peu lourde pour certains spectacteurs, plutôt rafraîchissante qui vous permettra de laisser votre cerveau aux vestiaires, sans prise de tête (contrairement à nos banlieusards qui se la prennent bien)…Sans parler des guest-stars avec un Elie Semoun dans son propre rôle, un Ramzy Bedia qui s’en donne à coeur joie, un Eric Cantona là où on l’attend (pas) et un excellent François Damien en producteur de films pornos bien comme il faut.

Rattrapage Vidéo – Monsieur (Sir) de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber
Rattrape Vidéo – L’Heure de la Sortie avec Laurent Lafitte, Emmanuelle Bercot, Pascal Greggory
Critique Film – Tolkien avec Nicholas Hoult, Lily Collins, Colm Meaney
Critique Film – Parasite de Bong Joon-Ho
Critique Film – Ma de Tate Taylor avec Octavia Spencer
Rattrape Vidéo – L’Intervention de Fred Grivois avec Alban Lenoir, Olga Kurylenko

1 Comment

  1. Pingback: Un avis sur “Les kaira” « crowdfundingcinema

Leave a Comment.