Critique : Wild de Jean-Marc Vallée avec Reese Witherspoon, Gaby Hoffmann, Laura Dern

Wild Le réalisateur Canadien Jean-Marc Vallée nous avait déjà impressionné et ému avec son récent biopic sur Ron Woodroof dans Dallas Buyers Club, le voici avec un autre se basant sur le voyage solitaire et spirituel de Cheryl Strayed qui a effectué plus de 1700 km de marche sur le Pacific Crest Trail. Ce chemin réputé difficile et assez sauvage, s’étend sur la Côte Ouest des Etats-Unis du Mexique au Canada. Reese Whiterspoon incarne Cheryl, qui avait raconté son voyage initiatique dans un livre devenu un best seller en 2012 Outre-Manche, et porte vraiment le film sur ses épaules.

Après des années d’échec amoureux dans son couple, d’addiction, de déchéance et du décès de sa mère, Cheryl Strayed semble se donner une dernière chance pour se relancer dans la vie et se remettre dans le droit chemin en effectuant une randonnée seule sur des terrains hostiles à travers l’Amérique. Avec des moments qui nous font sourire, c’est aussi à travers des événements difficiles auxquels repense cette jeune femme, retranscrits par de nombreux flash-back au fil de son périple que nous la suivons. Sans les copier, Wild nous fait penser à 127 heures, Into the Wild de Sean Penn, sachant que la grande différence reste que c’est une femme le personnage principale. Elle va également faire des rencontres plus ou moins positives au fil de son aventure, nous faire partager ses pensées, ses colères, ses joies et si l’on avait peur que le film soit très long, au final, le rythme est assez bien maîtrisé. Nous avons envie de connaître l’histoire de Cheryl Strayed et bien sûr comment va se terminer la fin de son voyage.

Nommé 3 fois pour la meilleure actrice notamment aux Golden Globes 2015, Reese Whiterspoon livre une performance remarquable et le mérite amplement. Wild vous fera voyager à travers des décors naturels superbes, sourire quant à l’amateurisme de la randonneuse et vous émouvoir face à ce petit bout de femme qui s’inflige une dernière épreuve pour naître une seconde fois…ou pas.

Wild sort au cinéma le 14 janvier 2015. Vu en VOSTFR. Il dure 1h56.

Bande-annonce Wild

Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz
Critique Film – L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo
Cinéma : Top Films 2019
Noël chez Warner, quelques idées cadeaux #showroomwb
Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp

No Comments

Leave a Comment.