Critique : La Planète des Singes, l’affrontement au cinéma le 30 juillet 2014

La Planète des Singes : L'affrontementAyant eu la chance de découvrir le film dans un cadre totalement immersif et rappelant l’environnement du film, La Planète des Singes L’affrontement est un des blockbusters les plus attendus de l’année et d’autant plus réalisé par Matt Reeves (CloverField). Après avoir été embarquée par une navette dans une destination tenue secrète jusqu’à l’arrivée qui s’est finalement avérée être une usine désaffectée en banlieue parisienne. Aménagée comme un camp de survivants avec des décors et effets pyrotechniques très bien conçus sans parler de l’énorme salle de cinéma aménagée avec des sièges digne d’un énorme vide-grenier, c’était un environnement digne d’un studio de cinéma…Bravo à la Fox pour cette opération Marketing, je vous conseille d’ailleurs de visionner la vidéo ci-dessous pour un petit résumé ! Mais qu’en est-il du film ?

Alors que le premier préquel avait posé des bases solides (La Planète des singes : Les origines) tout en finesse et intelligence, mêlant émotions et actions tout en crescendo, L’affrontement nous emmène 10 ans plus tard où le monde a bien changé, ravagé par un virus simien où un certain nombre d’hommes, femmes et enfants immunisés et/ou non contaminés tentent de survivre dans un cadre urbain où la flore a pris le dessus sur les restes de buildings et où l’électricité se fait rare…Oui j’ai pensé de suite à la (moyenne) série Révolution…Alors oui sans tout vous révéler, j’ai trouvé le scénario assez simple et prévisible mais finalement nécessaire pour faire le lien entre le premier opus et le troisième préquel qu’on attend tout de même avec impatience, prévu au passage, en juillet 2016. L’affrontement nous en met plein les yeux niveau singes, ce qui manquait un peu dans Les Origines. Il faut dire que les expressions de César, joué par Andy Serkis habitué « aux rôles de Performance Capture » entre Gollum du Seigneur des anneaux/Hobbit, Haddock dans Les Aventures de Tintin: Le secret de la licorne, pour les plus connus; sont magnifiques, y compris les autres principaux singes, si bien que les acteurs sont absents par leur prestations et peu développés, restant secondaires dans tous les sens du terme. Je dirais même que les singes font passer plus d’émotions que les humains, c’est dire ! Au-delà de ce point faible, le film donne son lot d’actions quasi non stop avec des affrontements homme vs singes, singes vs singes…Un petit bémol où dans certaines scènes, j’ai trouvé l’animation de certains (je ne parle pas de l’animation faciale) un peu saccadée. Il y a également une petite baisse de rythme en plein milieu…Si l’on oublie ces détails, La Planète des singes : L’affrontement reste un très bon divertissement, un bon Blockbuster estival qui forcément nous donne envie de voir la suite et revoir les films « originaux ».

Synopsis : Une nation de singes génétiquement évolués et de plus en plus nombreux, dirigée par César, est menacée par un groupe d’humains qui ont survécu au virus dévastateur qui s’est répandu dix ans plus tôt. Ils parviennent à une trêve fragile, mais de courte durée : les deux camps sont sur le point de se livrer une guerre qui imposera l’espèce dominante sur Terre. Vu en en VOSTFR et en 3D. Au cinéma le 30 Juillet 2014.

Sortie VOD – Les enquêtes du Département V : Dossier 64
Critique Film – Apprentis Parents de Sean Anders avec Mark Wahlberg, Rose Byrne, Octavia Spencer
Critique Film – Le Chant du Loup de Antonin Baudry avec François Civil, Reda Kateb, Matthieu Kassovitz, Omar Sy
Sortie Vidéo – Frères Ennemis de David Oelhoffen avec Matthias Schoenaerts, Reda Kateb, Sabrina Ouazani
Critique Film – Alita : Battle Angel de Robert Rodriguez avec Rosa Salazar, Christoph Waltz
Sortie Vidéo – Burning de Lee Chang Dong avec Yoo Ah-In, Steven Yeun, Jeon Jong-seo

No Comments

Leave a Comment.