Critique : Planes 2 – Disney au cinéma le 23 juillet 2014

Planes 2Suite logique (et mercantile) de Planes, en quelque sorte le spin-off de Cars, Planes 2 revient avec ses avions héros et notamment Dusty qui ne va pas trop bien, car il se rend compte qu’il ne pourra plus participer à des courses d’avions…Mais tant mieux pour nous car la toile de fond du premier Planes était ce domaine déjà lourdement exploité avec la franchise Cars…Dusty va se lancer dans un autre type d’héroïsme, les pompiers du ciel, ces avions amphibis remplis d’eau qui vont éteindre les incendies à terre…C’est donc le point fort de ce Planes 2, l’histoire originale et plus palpitante que le premier. Certes, ici le film a eu moins de succès que la franchise Clochette mais a plu à ma fille dans l’ensemble.

Sans vous raconter toute l’histoire, Planes 2 plaira notamment aux plus petits et certainement plus aux garçons, c’est un film d’animation qui n’éblouie pas au niveau graphismes, n’oublions pas qu’à l’origine c’était un dessin animé pour la télé. Egalement pensé comme une trilogie, il semble que les trains et les bateaux sont également à l’étude du côté de Disney et pourquoi pas un cross-over entre tous ces véhicules qui prennent vie au cinéma ?
En bref, Planes 2 remplit son contrat les valeurs morales sont mis en évidence avec les actes de bravoure et ces hommes, pardon, avions qui risquent leur vie pour sauver celles des autres, un autre type de super-héros est ici mis en valeur, sans parler d’un message écologique qui plane…:-) Certains nouveaux personnages sont sympathiques et des clins d’œils sont toujours présents pour ne pas oublier les adultes avec quelques références « Pop »comme Iron Man.

Synopsis : Dusty, le plus intrépide des petits avions de course, apprend que son moteur est endommagé et qu’il ne pourra peut-être plus jamais participer à une compétition aérienne. Se refusant à y croire, il tente en plein vol une ultime accélération… qui le conduit tout droit à un atterrissage en catastrophe et à l’embrasement de l’aéroport de Propwash Junction !
Résigné, Dusty finit par considérer ce mauvais coup du sort comme l’occasion parfaite de changer sa destinée… Il rejoint alors l’équipe d’audacieux pompiers du ciel chargés de surveiller le parc national de Piston Peak. Emmenée par l’hélicoptère de secours Blade Ranger, celle-ci est composée de Dipper – un bombardier d’eau plein d’enthousiasme fan de Dusty -, de l’hélicoptère de transport Windlifter, de l’ancien transporteur militaire Cabbie mais aussi d’une bande d’intrépides véhicules tout-terrain surnommés les Para-feu. À leur contact et en livrant bataille contre un terrible incendie, Dusty va découvrir combien il en coûte pour devenir un véritable héros…En salles le 23 Juillet 2014

Critique Film – Vivarium de  Lorcan Finnegan avec Jesse Eisenberg, Imogen Poots
Critique Film – 1917 de Sam Mendes avec George MacKay, Dean-Charles Chapman
Sortie Blu- Ray – Roubaix une lumière d’ Arnaud Desplechin avec Roschdy Zem, Léa Seydoux, Sara Forestier, Antoine Reinartz
Critique Film – L’Adieu (The Farewell) de Lulu Wang avec Awkwafina, Tzi Ma, X Mayo
Test Blu-ray : Le Roi Lion de Jon Favreau avec les voix de Rayane Bensetti, Anne Sila, Jean Reno
Critique Film – A Couteaux Tirés avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas, Jamie Lee Curtis,

No Comments

Leave a Comment.