Sortie DVD – J’ai Perdu Mon Corps de Jérémy Clapin

J'ai perdu mon corps

Fraîchement récompensé aux César pour le meilleur film d’animation et la meilleure musique originale composée par Dan Levy (The Dø ), J’ai Perdu mon Corps ajoute donc ces deux trophées amplement mérités aux autres qu’il avaient reçus précédemment, notamment le prix du public lors du festival du film d’animation à Annecy. Il ne faut pas oublier que le film avait également été nommé aux Oscars.

Réalisateur de courts-métrages, Jérémy Caplin nous livre son premier film. Adapté du roman Happy Hand de Guilaume Laurant qui a également co-écrit le scénario avec lui, J’ai Perdu Mon Corps est l’histoire d’un jeune homme Naoufel qui tombe amoureux d’une jeune fille Gabrielle. Sans indication claire de temporalité si ce n’est dans les années 90, nous allons également suivre une mystérieuse main qui semble à la recherche de quelque chose…

A travers ses dessins aux traits assez fins son utilisation de la 2D et 3D avec parcimonie, et surtout son scénario, certes à destination des grands enfants et des adultes, l’ histoire de J’ai perdu mon corps est prenante. Naoufel qui a vécu un traumatisme dans son enfance se cherche un objectif dans sa vie de jeune adulte. En voulant lui livrer une pizza il va tomber amoureux de la mystérieuse Gabrielle. En parallèle une mystérieuse main s’enfuit de là où elle est conservée et semble à la recherche de son corps. Elle va braver tous les dangers qui se présenteront sur sa route pour y parvenir.

Avec sa musique très prenante, renforçant son l’atmosphère mélancolique également à travers des flashbacks en noir et blanc illustrant l’enfance de Naoufel, on s’attache facilement à celui-ci. Garçon sensible , essayant d’apporter un peu de poésie dans sa vie et de celle qui l’aime. A l’image de sa main qui cherche son corps perdu, il semble vouloir se reconstruire.

J’ai perdu mon corps est un poétique et mélancolique film d’animation très réussi avec un côté fantastique où l’on est intrigué de voir cette main et amusé d’adopter son point de vue, tout en suivant ce jeune homme qui ne manque pas d’imagination. Espérons que J’ai perdu mon corps donne envie aux producteurs d’investir de plus en plus dans l’animation made in France !

Disponible le 6 mars en Achat Digital, DVD et Blu-ray
et le 11 mars en VOD
.

Critique Film – Une vie  secrète de Jon Garaño, Aitor Arregi, José Mari Goenaga Avec Antonio de la Torre, Belén Cuesta
Critique Film – La Baleine et l’Escargote
Critique Film – Relic de Natalie Erika James, a vec Emily Mortimer, Robyn Nevin, Bella Heathcote
Terminé – Gagnez des places pour voir Chien Pourri, la vie à Paris !
Critique – Chien Pourri, la vie à Paris !
Critique Film – Light of my Life de et avec Casey Affleck, Anna Pniowsky

No Comments

Leave a Comment.