Critique du film : Downsizing d’Alexander Payne avec Matt Damon, Christoph Waltz, Hong Chau

Downsizing 4 fois nommé à la Mostra de Venise et une fois au festival international du film de Toronto et dernièrement aux Golden Globes, Downsizing est le nouveau film du réalisateur Alexander Payne (The Descendants). Pure science-fiction ou anticipation au premier abord et notamment dans la première partie, Downsizing est aussi une satire sociale et en somme une belle petite surprise !

Dans un futur proche, la terre est surpeuplée mais des scientifiques ont mis au point un processus permettant de réduire les humains à une taille d’environ 12 centimètres. Une fois réduite les personnes sont envoyées dans une ville à leur taille protégée par un globe qui fait office de bouclier contre tout envahisseur extérieur comme les insectes. Non seulement cela permet de consommer moins de ressources et de polluer beaucoup moins mais cela permet d’augmenter également son niveau de vie, le compte en banque n’étant pas réduit lui…Séduits par l’idée Paul Safranek interprété par Matt Damon, et sa femme décide de sauter le pas et de se faire rétrécir, seulement celle-ci le lâche au dernier moment alors que celui-ci est déjà réduit…L’effet étant irréversible.

Avec une première partie très SF expliquant le « Downsizing », les préparations, le processus puis le résultat avec l’arrivée au mini Disneyland appelé LeisureLand, la seconde partie prend une tournure surprenante et inattendue. Si l’on devine rapidement que ce monde miniaturisé va être confronté aux même problèmes que le monde à « taille réelle », la rupture de ton est assez brutale et l’on assiste à une critique de la vie occidentale et notamment de l’american way of life.

Les acteurs principaux font une très bonne prestation et les seconds rôles sont également de très bonne facture avec notamment Hong Chau, sans oublier quelques invités surprises…

La tournure des événements est assez plaisante et inattendue dans la seconde partie, ce qui rend le film assez singulier. Downsizing est à la fois absurde et réaliste, une satire sociale et sociétale amusante qui pousse à la réflexion voire à l’action. Un film à ne pas rater en ce début de nouvelle année !

Downsizing sort au cinéma le 10 janvier 2018. Vu en VOSTFR. Projection suivie d’une sessions Q/A avec le réalisateur.

Découvrez le montant de vos économies à Leisureland, la ville du Downsizing grâce à ce simulateur de « richesse » !

Avis Vidéo – Otez-moi d’un doute
Avis Vidéo – Seven Sisters de Tommy Wirkola avec Noomi Rapace, Glenn Close, Willem Dafoe
VOD – All You Need is Me, la nouvelle série Rock’N Roll disponible sur Studio +
Terminé – Gagnez des DVD de la comédie romantique Amour à New-York !
Critique du film Burn Out de Yann Gozlan avec François Civil, Olivier Rabourdin, Manon Azem
Avis Vidéo – I Am Not Your Negro de Raoul Peck

No Comments

Leave a Comment.

La planètes des singes : Suprématie