Critique : Une nouvelle chance (Trouble with the Curve) de Robert Lorenz avec Clint Eastwood, Amy Adams, Justin Timberlake

Une nouvelle chanceSynopsis : Un découvreur de talents spécialisé dans le baseball voit sa vie basculer avec la perte progressive de sa vue. Il décide pourtant de faire un dernier voyage à Atlanta, accompagné de sa fille, à la recherche d’un talent prometteur. Au cinéma le 21 novembre 2012 Vu en VOSTFR.

Ca faisait un bail que Clint Eastwood n’était pas revenu devant la caméra; depuis le très bon Gran Torino en fait…Certes il est (aussi) producteur sur « une nouvelle chance » (trouble with the curve en V.O). En compagnie d’un casting de luxe avec entre autres John Goodman, Amy Adams, Justin Timberlake, le (re)-voilà en papy grincheux, peu aimable, père veuf d’une fille d’une trentaine d’années, en fin de carrière en tant que « découvreur » de futures stars de Base-ball.
Loin des grandes monopoles américaines, le vieil homme aigri s’en va à Atlanta, suivre les matches d’une équipe universitaire, chercher un nouveau talent pour son équipe de base-ball pour laquelle il travaille depuis de nombreuses années et se confronte à 2 nouveaux, aux dents bien longues ne voyant que par les calculs et les données collectées par leur logiciel afin d’en extraire des stats et de trouver le joueur le plus performant, à l’image du film le Stratège; tout cela en restant à leur bureau.

Voici pour la toile de fond, certes pas besoin d’être expert en Base-ball pour suivre la trame du film, si cela reste intéressant il est vrai que ce sport est plutôt ennuyeux, surtout quand on y joue pas…Le contexte posé, une nouvelle chance c’est aussi et surtout une histoire entre un père et sa fille qu’il a élevé par périodes, disparaissant pour se dédier à son travail suite au décès de sa femme…Autant dire que les relations sont tendues sans parler que pour ne rien arranger, la vieillesse se fait de plus en plus sentir par des problèmes de santé et principalement de vue. Clint Eastwood se ballade dans l’interprétation de ce vieil homme en fin de carrière qui se voit vieillir, (comme dans sa « vraie » vie ?) et nous livre quelques moments bien émouvants…Dommage que son personnage ressemble un peu trop à celui de Gran Torino. Amy Adams est à la hauteur dans son rôle, face à ce père qui l’évite alors qu’elle cherche non seulement des explications, sur son passé, mais aussi à l’aider et à le soutenir dans sa mission; ce qui lui fera rencontrer Justin Timberlake, plutôt rafraîchissant et séduisant en interprétant cet ancien joueur de base-ball en quête de reconversion.

Malheureusement face à ce casting alléchant, on s’ennuie, le scénario est prévisible, de l’histoire d’amour à la découverte du talent (ou pas) du base-ball, certes la relation père-fille est intéressante ainsi que la confrontation de deux manières de travailler entre Big Data et « terrain » avec ces critères non mesurables que sont l’instinct, l’observation… Mais cela ne suffit pas, une nouvelle chance reste au final décevant. On espère que Clint en aura en tout cas une autre pour jouer dans un bien meilleur film avant de terminer sa carrière en tant qu’acteur.

Avis Vidéo –  Skin de Guy Nattiv avec Jamie Bell, Vera Farminga, Bill Camp
Critique Film – A Couteaux Tirés avec Daniel Craig, Chris Evans, Ana de Armas, Jamie Lee Curtis,
Critique Film – La Reine des Neiges 2 avec les voix avec Emmylou Homs, Charlotte Hervieux, Dany Boon
Critique Film – J’accuse avec Jean Dujardin, Louis Garrel, Emmanuelle Seigner
Critique Film – Le Mans 66 (Ford v Ferrari) de James Mangold avec Matt Damon, Christian Bale
Terminé Concours – Gagnez des coffrets DVD de la série Escape at Dannemora

1 Comment

  1. C’est dommage, mais depuis quelques temps le talent de Clint se perd. Je n’attendais même plus quoi que ce soit de ce nouveau film. Enfin je râle mais j’imagine que j’irais quand même le voir, pas une mauvaise manie dont on ne se débarrasse pas ;-)

    Reply

Leave a Comment.