Série : Critique Being Human (US) Saison 1 (Sans spoilers)

Being Human (US) Synopsis : Aidan et Josh travaillent dans le même hôpital à Boston. Respectivement vampire et loup-garou, les deux amis décident de se mettre en colocation dans une maison au centre de Boston. Ils découvrent rapidement qu’une troisième personne occupe les lieux : Sally, fantôme de son état, qui hante la maison depuis sa mort. Unis par leur différence, tous trois vont s’aider à affronter le quotidien, protéger leur secret, et sauver les apparences, aspirant à une humanité pourtant inacessible. En plus de lutter contre leurs propres démons, ils devront faire face à Bishop. A la fois chef de la police et du clan des vampires de Boston, ce dernier a de terribles projets et souhaite par-dessous tout rallier Aidan à sa cause…Saison 1 Disponible en coffret DVD depuis le 30 octobre 2012. Tous les détails sur le coffret détaillés ici

Sortie depuis peu en vidéo, voici la première saison de Being Human, comprenant 12 épisodes et adaptée de la version UK du même nom. N’ayant pas vu cette dernière je ne vous ferais pas de comparaison mais d’après ce que j’ai pu en lire, ce n’est pas un remake et la version US apporte un scénario différent même si le postulat de départ reste le même. En effet, nous sommes face à 3 colocataires vivant dans une petite maison à Boston. L’un est vampire, l’autre est un loup-garou et la 3ème est un fantôme, jeune femme hantant, contre sa volonté cette fameuse maison, qui était la sienne.
Vous allez me dire, encore une série qui surfe sur les créatures fantastiques à la mode…Bien oui mais encore une fois elle apporte quelque chose de différent (et donc d’intéressant) quant aux célèbres Vampire diaries, True Blood, Teen Wolf, pour ce qui est des séries.
Les premiers épisodes sont en effet plutôt communs et pas vraiment passionnant, la jeune femme qui fait office de fantôme s’essaie à l’humour et prend plutôt sa condition à la légère alors que le vampire se bat tous les jours contre sa soif de sang (oui il n’y a pas de Tru Blood, sang de synthèse) et le jeune homme loup-garou vit mal sa transformation mensuelle lors de la pleine lune, ayant coupé tous les ponts avec sa famille. Rien de bien original, cependant la série va explorer le passé et le pourquoi du comment de chacun d’entre eux ce qui va s’avérer passionnant sans parler au quotidien de leurs petits soucis de paraître normaux entourés d’êtres humains.

Sally, la fantôme va découvrir comment elle est vraiment morte et va vouloir se venger, histoire assez intéressante, Aidan le vampire va lutter contre ses démons et contre celui qui la transformé il y a plus de 200 ans; enfin Josh le loup-garou va prendre connaissance de celui qui la convertit, un bémol sur cette histoire…Ce qui sera plus intéressant pour lui est vraiment le retour de sa soeur cadette qui ne sait pas son pouvoir ou bien encore l’histoire d’amour naissante avec une de ses collègues qui ne va pas être très facile.
La série « ne fait pas peur » mais il y a certains passages un peu glauque notamment lorsque Sally va subir un exorcisme ou quand Aidan va reprendre contact avec les anciens « Les hollandais »; sans oublier les effets spéciaux du loup-garou pas honteux du tout (et expliqués dans le making-of).

En résumé, Being Human (version américaine) est une petite série sympathique à suivre, beaucoup moins ciblée teenager comme peuvent l’être Vampires Diaries ou Teen Wolf. Les sous-histoires sont intéressantes sans trop de Flashbacks ni d’explications alambiquées. Certes il n’y a pas de cliffhangers de malade, d’ailleurs la saison 1 pourrait s’arrêter ainsi, mais heureusement la saison 2 est déjà finie et une saison 3 est prévue. Chouette !

Sortie Vidéo – Frères Ennemis de David Oelhoffen avec Matthias Schoenaerts, Reda Kateb, Sabrina Ouazani
Critique Film – Alita : Battle Angel de Robert Rodriguez avec Rosa Salazar, Christoph Waltz
Sortie Vidéo – Burning de Lee Chang Dong avec Yoo Ah-In, Steven Yeun, Jeon Jong-seo
Critique : Arctic de Joe Penna avec Mads Mikkelsen
Critique : L’Amour Debout de Michaël Dacheux avec Paul Delbreil, Adèle Csech, Samuel Fasse
Sortie Vidéo – Peppermint de Pierre Morel avec Jennifer Garner

No Comments

Leave a Comment.