Critique : Gone Girl de David Fincher avec Ben Affleck et Rosamund Pike

Gone GirlVoici du lourd, un des films les plus attendus de l’année, le dernier thriller de David Fincher, oui le monsieur qui a réalisé Se7en ou plus récemment The Social Network ou des épisodes de la fameuse série House of Cards. Voici donc Gone Girl, adaptation du best-seller « Les apparences » de Gillian Flynn, que j’ai lu ! Alors forcément je vais vous donner mon avis et faire un parallèle avec le roman mais bien sûr sans spoilers…C’est un peu bizarre car moi en revanche j’étais forcément spoilée. Tout d’abord pour le livre, je l’ai moyennement aimé à cause d’un manque de rythme mais assez intriguant pour le lire en entier et assez rapidement, et il faut dire qu’il m’a surprise par ses twists bien amenés et ses flashbacks à travers le journal d’Amy, oui la merveilleuse Amy mariée à Nick Dunne, un couple parfait, en apparence… Car oui il s’agit bien d’un couple, du couple, une dissection des relations amoureuses entre un homme et une femme, voilà le sujet principal de Gone Girl.
Le jour de ses 5 ans de mariage Nick découvre que sa femme a disparu, bien qu’il collabore avec la police locale en clamant son innocence jour après jour, son entourage proche et les medias commencent à s’interroger, aurait-il pu tuer sa femme ?

Sans surprise, David Fincher sait (toujours) remarquablement réaliser un thriller avec l’art de toujours appliquer une certaine atmosphère et puis nous surprendre dans la seconde qui suit, en créant une rupture. Le bouquin avait cette atmosphère envoûtante et je trouve qu’il l’a très bien retranscrite. Ajouté à cela, un casting d’acteurs 4 étoiles, aussi bien personnages principaux que secondaires, c’est bien cela qui fait la force et qui rend crédible l’histoire…Qui à part Ben Affleck aurait pu interpréter cet homme amoureux, charmant mais aussi plutôt cool, avec son air maladroit et parfois son regard de chien battu, qui n’a pas l’air à l’aise dans ses baskets, bref idéal pour susciter la suspicion et l’ambiguïté..Sans parler de Rosamund Pike aux allures parfaites et qui analyse tout autour d’elle mais aussi au sein de son couple qu’elle voit décliner…

Le film dure environ 2H30 et pourtant on ne voit pas le temps passé. Il se compose essentiellement de deux parties, mêle dans la première quelques flashbacks pour comprendre un peu plus l’histoire du couple et dans la seconde, tout se révèle soudainement mais l’histoire est loin d’être finie. Ce qui est un peu différent du livre reste l’humour plus visible à l’écran, qui nous permet de souffler un peu, entre les maladresses l’ironie et la noirceur de certains personnages ou événements.

En bref, Gone Girl est une adaptation très réussie du roman, d’un certain côté j’aurais aimé ne pas connaître l’histoire pour l’apprécier complètement ou du moins connaître la surprise que j’avais eu dans le livre, mais même en connaissant l’issue, Gone Girl nous emmène et nous donne en plus une certaine vision du couple et de l’amour, une critique acerbe des médias. Alors faut-il ou pas se fier aux apparences ? A vous de voir…Gone Girl. Au cinéma le 8 Octobre 2014.

Sortie Vidéo – The Guilty de Gustav Möller avec Jakob Cedergren, Jakob Ulrik Lohmann
Critique Film – Mortal Engines de Christian Rivers avec Hera Hilmar, Hugo Weaving, Robert Sheehan
HP, La Nouvelle Série OCS Signature
Critique Film – Pupille de Jeanne Herry avec Elodie Bouchez, Sandrine Kiberlain, Gilles Lelouche
Sortie Vidéo – Hotel Artemis de Drew Pearce avec Jodie Foster, Sterling K. Brown, Dave Bautista
Critique Film – Les Veuves de Steve McQueen avec Viola Davis, Michelle Rodriguez, Elizabeth Debicki

1 Comment

Leave a Comment.