Critique : La Résistance de l’Air de Fred Grivois avec Reda Kateb, Ludivine Sagnier, Johan Heldenbergh

La résistance de l'airReda Kateb est partout, on l’a vu récemment dans Lost River, L’Astragale, Loin des Hommes, attention à l’overdose, mais après tout c’est un très bon comédien (il a eu le César pour son rôle dans Hippocrate) et il le démontre encore une fois dans ce thriller qu’est La Résistance de l’Air, présenté récemment au festival du film policier de Beaune 2015 nommé dans 4 catégories. C’est aussi le premier film de Fred Grivois en tant que réalisateur. Il livre ici un film noir avec une mise en scène posée, loin d’être nerveuse alors que pourtant le film raconte une sorte de descente aux enfers d’un couple de classe moyenne à l’existence assez banale où la tension monte crescendo alors que le personnage de Reda Kateb s’embourbe dans un engrenage qui semble sans retour mettant en danger sa famille.
En effet, La résistance de l’air nous raconte l’histoire de Vincent marié à Delphine (Ludivine Sagnier) père d’une petite fille, habitant un appartement de classe moyenne, ayant un projet de construction de maison qui se voit compromis par leurs manque d’argent sans parler que Vincent décide de récupérer à son domicile, son père âgé, amoindri, distant qui n’a plus toute sa tête (et son corps), joué par un Tchéky Karyo crédible loin de ses rôles de films d’actions. Sa présence complique leur vie de famille et de couple…En parallèle Vincent a un passe temps, le tir à la carabine où il excelle dans son club quand vient à sa rencontre un certain Renaud (joué par Johan HeldenBergh vu dans l’excellent Alabama Monroe) qui petit à petit va le convaincre de jouer les tireurs d’élite et ainsi combler ses problèmes d’argent…L’intro du film très froide nous met dans l’ambiance alors que vient la mise en place des personnages de leur vie quotidienne, avec parfois des échanges, des dialogues inutiles donc un peu longue mais l’ensemble reste très crédible de part la performance des comédiens et la mise en scène. Le film prend alors tout son intérêt lorsqu’il bascule du drame social vers le policier et le film noir.

Si la fin m’a un peu déçue et m’a semblé un peu facile voire un peu bâclée, La Résistance de l’air reste un bon film noir, malgré quelques défauts, il est prenant et donne un résultat assez réaliste avec des comédiens qui assurent.

Le film sortira en salles le 17 juin 2015.

Bande-Annonce La Résistance de l’air


Rattrapage Vidéo – Monsieur (Sir) de Rohena Gera avec Tillotama Shome, Vivek Gomber
Rattrapage Vidéo – Paradise Beach avec Sami Bouajila, Tewfik Jallab, Mélanie Doutey
Rattrape Vidéo – L’Heure de la Sortie avec Laurent Lafitte, Emmanuelle Bercot, Pascal Greggory
Critique Film – Tolkien avec Nicholas Hoult, Lily Collins, Colm Meaney
Critique Film – Parasite de Bong Joon-Ho
Critique Film – Ma de Tate Taylor avec Octavia Spencer

No Comments

Leave a Comment.